Evasion massive d'une prison de RDC

ATS

21.11.2021 - 12:48

Plus d'une centaine de détenus se sont évadés samedi de la prison vétuste et surpeuplée de Matadi, dans l'ouest de la RDC, lors d'une opération spectaculaire qui a fait un mort et un blessé grave parmi les forces de l'ordre, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Eine Hand am Gitter des Spazierhofs, in der Justizvollzugsanstalt JVA Thorberg, am Dienstag, 16. Juni 2020 bei Krauchthal BE. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)
Image d'illustration 
KEYSTONE/Alessandro della Valle

ATS

21.11.2021 - 12:48

Deux hommes armés se sont présentés à l'entrée principale de la prison, ont neutralisé les gardiens et ouvert «la porte de la détention», permettant à un «grand nombre» de prisonniers de s'enfuir, a indiqué à des médias Apolonia Londo, directrice adjointe de l'établissement.

Le commissaire Jean-Pierre Nzolani a de son côté raconté comment des policiers du camp dans lequel est située la prison ont vu des détenus s'enfuir par une brèche ouverte dans un mur. «Ils ont tiré en l'air mais plus de 300 personnes arrivaient vers eux, leur ont arraché leurs armes et ont tué un policier sur-le-champ», a-t-il dit. Un autre agent a été grièvement blessé par balles.

«Complicité, plan préparé depuis longtemps? Nous cherchons à comprendre», a ajouté le commissaire. La direction de la prison cherchait aussi à déterminer le nombre exact d'évadés. Les prisonniers étaient 737 samedi matin, a indiqué Mme Longo. Un état des lieux est en cours.

La prison centrale de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo central, a été construite en 1939 et conçue pour accueillir 150 détenus.

ATS