Fribourg

Peste des écrevisses confirmée dans un ruisseau

lp, ats

6.5.2022 - 10:36

Des analyses confirment que la population d’écrevisses à pattes blanches du ruisseau de Prâ Melê, au Pâquier (FR), est touchée par la peste des écrevisses. La maladie n’est toutefois pas dangereuse pour l’homme.

Les écrevisses ayant été exposées aux antidépresseurs sont sorties plus rapidement de leur abri et ont passé plus de temps à chercher de la nourriture (archives).
Combattre la peste des écrevisses est essentiel pour préserver les écrevisses à pattes blanches ainsi que les écrevisses à pattes rouges,
KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

lp, ats

6.5.2022 - 10:36

Une zone d’interdiction est du coup prononcée par affichage de la police sanitaire des épizooties, a indiqué vendredi la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF). L’accès au ruisseau est pour l’heure interdit, afin d’éviter la propagation de la maladie et de préserver une espèce indigène fortement menacée.

Les analyses complémentaires, effectuées sur demande du Service des forêts et de la nature (SFN), sont survenues après la mort de plusieurs centaines d’écrevisses à pattes blanches, mort signalée en avril dans le ruisseau du Pâquier. Elles ont démontré que ces animaux avaient également été touchés par la peste des écrevisses.

Combattre la peste des écrevisses est essentiel pour préserver les écrevisses à pattes blanches ainsi que les écrevisses à pattes rouges, précise la DIAF. Ces dernières sont les deux seules espèces indigènes que l’on retrouve dans les eaux fribourgeoises et sont particulièrement sensibles à la maladie.

lp, ats