«Photographe météo de l’année»

Ici, la météo n’apparaît que sous son plus beau jour

uri

11.9.2020

Les phénomènes météorologiques comme on les voit rarement: la Royal Meteorological Society (Royaume-Uni) s’apprête à désigner la photographie météorologique de l’année à partir d’une sélection 26 photos.

Pour la cinquième fois déjà, la Royal Meteorological Society établie à Reading, au Royaume-Uni, décerne le titre de photographe météo de l’année. Cette année, la cérémonie de remise des prix qui se tiendra le 17 octobre dans un contexte de crise du coronavirus marquera également le 170e anniversaire de cette société riche en tradition.

Les internautes intéressés ont encore leur mot à dire sur l’issue du vote jusqu’au 25 septembre en choisissant leur photo préférée. Cependant, il ne sera pas facile de les départager, car les 26 photos figurant dans la sélection présentent les phénomènes météorologiques sous leur aspect le plus spectaculaire.

Les 26 meilleures photos parmi 7700 propositions

Le jury constitué de cinq personnes a dû s’acquitter d’une tâche herculéenne en sélectionnant ces 26 photographies parmi les 7700 propositions soumises par plus de 2600 photographes. D’après la RMetS, les photos soumises immortalisaient des phénomènes météorologiques tels que les nuages, la foudre, la pluie, le brouillard ou la neige, ainsi que les effets de la météo sur les hommes, les villes et le paysage naturel.

«Je me réjouis de faire partie du jury chaque année», a commenté Liz Bentley, jurée et directrice exécutive de la Royal Meteorological Society. «Mais avec le nombre de photos toujours croissant et un éventail élargi de thèmes, cela devient de plus en plus difficile chaque année.»

Retour à la page d'accueil