Petite délinquance GE

Il volait de nuit des vélos qu'il revendait sur Facebook

mf, ats

4.12.2020 - 16:44

Le prévenu repérait la nuit les vélos de valeur, puis les dérobait. Le prix des bicyclettes volées oscillait entre 500 francs et 2500 francs (image d'illustration).
ATS

La police genevoise a appréhendé un jeune homme de 19 ans qui s'adonnait depuis mars à un trafic de vélos volés. L'individu, de nuit, repérait les bicyclettes de valeur, sciait les antivols et revendait son butin sur Facebook, a fait savoir vendredi la police genevoise.

Son manège a pris fin lorsqu'une femme a découvert son vélo volé à vendre sur le réseau social. La dame a joué le jeu en s'intéressant au deux-roues, déclarant vouloir l'acheter. Un rendez-vous a été pris. La police avait entretemps été avertie et a pu cueillir le prévenu juste avant que la transaction ne se fasse.

Les agents ont ensuite perquisitionné le domicile du suspect. Ils y ont trouvé six cadenas sciés et une disqueuse électrique. Dans le téléphone portable du prévenu, les enquêteurs ont découvert des preuves que le jeune homme participait à un trafic de bicyclettes, dont un album photographique des vélos dérobés.

Le prévenu a avoué, lors de son interrogatoire, avoir volé des vélos et les avoir revendus sur Facebook, en créant sur le réseau social de faux comptes qu'il supprimait ensuite. Pour sa défense, il a déclaré que la pandémie de Covid-19 était une période sans possibilité d'emploi et «qu'il souhaitait avoir de l'argent facile».

Retour à la page d'accueil

mf, ats