L'art de la joie au coeur du programme des Créatives

noci1, ats

12.10.2021 - 14:35

L'artiste française Yseult ouvrira le bal du festival Les Créatives, avec un concert qui se tiendra le 16 novembre à Genève (archives).
ATS

La 17e édition du festival Les Créatives, du 16 au 28 novembre et essentiellement à Genève, est placée cette année sous le signe de la joie. Au menu: une célébration du féminisme par le biais de plus de 100 propositions artistiques en tous genres.

noci1, ats

12.10.2021 - 14:35

«Nous nous remettrons à danser, à chanter, à penser librement et à lutter ensemble contre toutes les discriminations, avec l'art comme force motrice de ce mouvement», s'est exclamée mardi Prisca Harsch, membre de la direction du festival, au moment de dévoiler à la presse le programme de cette nouvelle édition.

Concerts, tables rondes, performances, ateliers d'autodéfense ou encore démonstration de catch se dérouleront dans 36 lieux à Genève, mais aussi à Lausanne et Bâle.

Le festival sera inauguré en musique, avec un concert de la chanteuse française en vogue Yseult. D'autres artistes internationales – telles que Camélia Jordana, Arlo Parks, Marina Satti ou Claire Laffut – sont également conviées. La scène musicale helvétique sera, elle aussi, représentée (Maureen, Silance, Nnavy).

Action politique inédite

Une collaboration inédite avec la photographe militante belge Charlotte Abramow – notamment directrice artistique de la chanteuse Angèle – figure également parmi les points forts du programme. Elle réalisera sept portraits durant le festival et bénéficiera d'une carte blanche.

Côté performance, les Créatives feront place à une action «réjouissante, bousculante et provocante», selon Noemi Grütter, co-responsable du projet «VOTE 71/21». Ce dernier est un clin d'oeil à l'histoire du suffrage féminin suisse, introduit en 1971. Son concept: se réapproprier l'espace public et envisager une démocratie féministe, en organisant un vote réservé aux femmes et aux minorités de genre.

Deux «Landsgemeinden» issues de la «pure tradition helvétique» se tiendront symboliquement à Appenzell Rhodes-Intérieures et à Genève. Des personnalités qui soutiennent le projet, comme l'ancienne conseillère fédérale Calmy-Rey ou la conseillère aux Etats genevoise Lisa Mazzone.

Thématiques multiples

La programmation fera également la part belle à d'autres thématiques chères au mouvement féministe: droit à l'avortement, transidentités, sexualités, codes amoureux ou encore masculinités et féminités. Parmi les propositions, l'adaptation du texte «Sorcières, la puissance invaincue des femmes» de Mona Chollet par le collectif «A définir dans un futur proche».

L'année dernière, le festival avait choisi comme fil rouge la sororité. Des rencontres avaient pu avoir lieu – par vidéo interposée – avec notamment Judith Butler, Rokhaya Diallo, Lauren Bastide ou Roxane Gay.

www.lescreatives.ch

noci1, ats