Accident La Colombie rend hommage aux sauveteurs des enfants perdus

ATS

27.6.2023 - 01:15

Le président colombien a décerné lundi l'une des plus hautes décorations du pays aux militaires et indigènes ayant participé à l'opération qui a permis de retrouver les 4 enfants perdus pendant 40 jours dans la jungle. Ils ont reçu la médaille de l'ordre de Boyacá.

Les médailles ont été remises au palais présidentiel par le président Gustavo Petro.
Les médailles ont été remises au palais présidentiel par le président Gustavo Petro.
ATS

27.6.2023 - 01:15

Il s'agit de la deuxième plus haute distinction. Les médailles ont été remises par le président colombien Gustavo Petro au palais présidentiel.

M. Petro a salué le travail conjoint des forces armées et des communautés indigènes qui ont retrouvé les enfants indigènes le 9 juin, après l'accident d'avion survenu le 1er mai qui a coûté la vie à leur mère, à un proche et au pilote.

«Plus que les médailles, qui sont symboliques [...] le grand prix, la grande récompense, s'appelle la vie», a-t-il assuré, mettant en avant les compétences techniques des militaires et la connaissance de la jungle par les indigènes.

Wilson toujours manquant

Le petit avion dans lequel se trouvaient les enfants s'est écrasé dans une zone reculée du département de Caquetá, dans le sud du pays. Mais Lesly (13 ans), Soleiny (9 ans), Tien Noriel (5 ans) et Cristin (1 an) ont survécu à l'impact puis à la jungle, guidés par les connaissances «ancestrales» du peuple indigène, a souligné M. Petro.

Les recherches ont été menées par l'armée tant par voie terrestre qu'aérienne, ainsi qu'à l'aide de satellites. Les indigènes, quant à eux, ont assuré s'être connectés à la «Terre mère» pour guider leurs recherches.

Un chien renifleur, Wilson, est toujours porté disparu dans la jungle. Le général Pedro Sanchez, qui était à la tête de l'opération de sauvetage, a estimé lors de la cérémonie «peu probable» que Wilson, qui avait été, semble-t-il, en contact avec les enfants un moment, soit retrouvé. Il a cependant assuré que les efforts pour le retrouver n'étaient pas terminés. La mère du chien, Drugia, a été récompensée en son honneur.

Les enfants, retrouvés très faibles et amaigris, se trouvent toujours à l'hôpital militaire de Bogota.

ATS