La plainte de Frederik Paulsen contre Tamedia est rejetée

me, ats

15.10.2021 - 14:27

Les publications de Tamedia n'ont pas mené une campagne contre Frederik Paulsen. Le tribunal de district de Zurich a rejeté vendredi la plainte du milliardaire pour atteinte illicite à sa personnalité.

me, ats

15.10.2021 - 14:27

Frederik Paulsen, Verwaltungsratspraesident von Ferring, spricht an einer Medienkonferenz zur Lancierung des Swiss Polar Institute und des Projekts Antarctic Circumnavigation Expedition, ACE, am Montag, 18. April 2016, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Frederik Paulsen, président du groupe Ferring basé à St-Prex (VD), estime qu'il a été victime d'une campagne médiatique de la part de titres du groupe Tamedia à travers plusieurs dizaines d'articles entre juin 2018 et février 2019. (archives)
KEYSTONE

Aucun des articles incriminés ne porte atteinte à la personnalité du plaignant. La plainte a été rejetée dans son intégralité, a indiqué vendredi le tribunal dans son jugement de 114 pages.

Frederik Paulsen, président du groupe Ferring basé à St-Prex (VD), estime qu'il a été victime d'une campagne médiatique de la part de titres du groupe Tamedia à travers plusieurs dizaines d'articles entre juin 2018 et février 2019. Ces articles constituent, selon lui, une atteinte illicite à sa personnalité.

Voyages avec des politiciens

Les articles incriminés rapportent que le milliardaire, citoyen suédois, a effectué plusieurs voyages en Russie avec des politiciens suisses dans le cadre de sa fonction de consul honoraire russe. Frederik Paulsen estime que ces reportages ne présentent aucun intérêt et que sa personnalité a été violée. Il a exigé la suppression de ces articles de toutes les archives.

Le tribunal de district de Zurich estime au contraire que les articles ont traité de sujets politiques et économiques pour lesquels «il existe un intérêt public». Et de citer notamment les liens entre la politique et le monde des affaires, l'octroi d'avantages aux politiciens, l'imposition forfaitaire, l'exonération fiscale, l'optimisation fiscale ou encore les constructions offshore.

Frederik Paulsen fait valoir qu'il ne recherche que rarement la publicité. Il n'est presque jamais apparu dans la presse.

Personne d'intérêt public

Le tribunal estime pour sa part que le milliardaire doit être considéré comme une personne d'intérêt public. Il est riche et président du conseil d'administration d'une grande société active au niveau mondial dont le siège est dans le canton de Vaud.

De plus, il est consul honoraire de Russie. «Sa vie privée doit être mesurée de manière plus étroite que celle d'un contemporain inconnu», souligne le jugement.

Le jugement, qui a été envoyé aux parties jeudi, n'est pas encore entré en force. Un recours peut être déposé dans les 30 jours auprès de la Cour suprême du canton de Zurich.

me, ats