Panama

La police sauve dix enfants d'un réseau d'exploitation sexuelle

ATS

4.2.2022 - 07:28

Dix enfants aux mains d'un supposé réseau panaméen d'exploitation sexuelle ont été sauvés lors d'une opération de police. Elle a conduit à l'arrestation de trois personnes au Panama et au Costa Rica, a annoncé jeudi le bureau du procureur.

In this Sept. 12, 2013 photo, children jump rope near the baseball field where New York Yankee pitcher Mariano Rivera played during his childhood in his hometown of Puerto Caimito, Panama. Rivera and his friends played baseball on the beach with tennis balls, or balls fashioned from fish nets. Bats were made from branches from the mangrove swamps, and gloves were empty milk cartons. (AP Photo/Arnulfo Franco)
«Les victimes avaient entre 4 et 16 ans et les personnes liées à cette affaire sont des proches parents» de ces mineurs, a indiqué le procureur général du Panama, Emeldo Marquez. (image d'illustration)
KEYSTONE

ATS

4.2.2022 - 07:28

«Les victimes avaient entre 4 et 16 ans et les personnes liées (à cette affaire) sont des proches parents» de ces mineurs, a indiqué le procureur général du Panama, Emeldo Marquez.

Les trois personnes interpellées «aidaient» à emmener les enfants de la ville de Baru, située à 525 kilomètres au sud-ouest de la ville de Panama, jusqu'à la frontière du Costa Rica où ils étaient exploités sexuellement, selon M. Marquez.

Dans un communiqué, le procureur a précisé que dix mineurs ont été sauvés. Une opération de police menée par les autorités panaméennes à Baru a conduit au démantèlement de ce réseau.

De leur côté, les autorités du Costa Rica ont arrêté deux Panaméens et un Costaricien à San Jorge et Laurel, deux villes situées à la frontière. Ils encourent des peines allant de 20 à 30 ans de prison.

ATS