50 personnes expulsées La police thurgovienne empêche une manifestation extrémiste

hl, ats

21.6.2024 - 22:58

La police thurgovienne est intervenue vendredi soir avec le soutien des autorités fédérales afin d'empêcher la tenue d'un rassemblement d'individus issus de milieux qu'elle qualifie elle-même d'extrême droite. Le périmètre, au bord du lac de Constance, a été bouclé, et une cinquantaine de personnes ont été contrôlées et expulsées du canton.

La police thurgovienne a annoncé qu'elle «maintiendrait la pression des contrôles dans les jours à venir» (illustration).
La police thurgovienne a annoncé qu'elle «maintiendrait la pression des contrôles dans les jours à venir» (illustration).
KEYSTONE

21.6.2024 - 22:58

Les personnes renvoyées étaient pour la plupart de jeunes hommes provenant d'autres cantons alémaniques, a précisé Matthias Graf, du service de presse de la police cantonale thurgovienne, contacté par Keystone-ATS. Elles étaient venues pour assister à un concert, prévu au bord de l'Untersee a-t-il ajouté.

Le groupe auquel appartiennent les organisateurs de la manifestation est en cours de clarification. L'intervention était toujours en cours vendredi soir vers 21h00, selon le porte-parole.

La police thurgovienne a annoncé qu'elle «maintiendrait la pression des contrôles dans les jours à venir». Elle a reçu le soutien de l'Office fédéral des douanes et de la sécurité des frontières ainsi que des cantons voisins.

L'intervention avait pour but principal d'empêcher la manifestation et de garantir la sécurité publique en tout temps.

hl, ats