Week-end «tendu» La Russie recommande un jour de congé aux journalistes

ATS

25.6.2023 - 23:51

Les autorités russes ont conseillé dimanche aux entreprises des médias de donner un jour de congé à leurs employés après un samedi qualifié de «tendu», marqué par la rébellion avortée du groupe Wagner dans le pays.

Poutine (au centre), l'animateur de Channel One Kirill Kleimenov (à gauche) et l'animateur de VGTRK TV Andrei Kondrashov (à droite) lors d'une séance annuelle de questions-réponses diffusée en direct à la télévision en 2018.
Poutine (au centre), l'animateur de Channel One Kirill Kleimenov (à gauche) et l'animateur de VGTRK TV Andrei Kondrashov (à droite) lors d'une séance annuelle de questions-réponses diffusée en direct à la télévision en 2018.
KEYSTONE

25.6.2023 - 23:51

Cette communication insolite intervient au lendemain d'une insurrection armée menée par Evguéni Prigojine et ses combattants de Wagner qui a ébranlé le pouvoir russe pendant plusieurs heures.

Face à la situation inédite dans l'histoire de la Russie ces dernières années, les autorités de Moscou, la capitale russe, avaient introduit des mesures «antiterroristes», puis annoncé que la journée de lundi était décrétée chômée.

Et malgré la fin de la révolte éphémère samedi soir à la suite d'un accord entre M. Prigojine et le Kremlin, la mairie de Moscou avait assuré que lundi restait chômé.

Dimanche, le ministère russe de la Transformation numérique a publié un communiqué recommandant aux journalistes et aux spécialistes du secteur informatique de prendre du repos après un week-end «tendu». «La journée de samedi a été très prenante émotionnellement et tendue», a d'abord souligné le ministère.

Employés qui n'ont pas de fonction «critique»

Puis d'ajouter: «Par conséquent, nous recommandons que même les entreprises informatiques en fonctionnement continu, les opérateurs de télécommunications et les médias opérant dans des régions qui étaient hier à l'épicentre des événements, accordent demain un jour de congé aux employés».

Les employés concernés par ce repos, selon le ministère, devraient être ceux «qui ne sont pas impliqués dans des fonctions dites 'critiques'». «De nombreux employés du ministère ont passé le week-end sur leur lieu de travail (...), donc nous avons également pris cette décision pour nos employés», est-il aussi écrit dans le communiqué.

La rébellion menée par Wagner a suscité la stupéfaction en Russie et à l'étranger. De nombreux observateurs se sont également interrogés sur le but réel de l'opération de M. Prigojine. L'annonce inattendue samedi soir de l'arrêt de la rébellion après une journée a suscité les railleries, le message audio de l'homme d'affaires annonçant sa décision accumulant à lui seul sur sa chaîne Telegram près de 400'000 émoticônes avec un visage de clown.

Les autorités russes n'avaient toutefois pas accordé de jour de congé au lendemain du début de l'intervention militaire en Ukraine, le 24 février 2022.

ATS