Anna Netrebko La soprano déprogrammée en Russie pour avoir critiqué la guerre

ATS

31.3.2022 - 22:42

Anna Netrebko a "condamné expressément" mercredi l'offensive en Ukraine, après avoir été vivement critiquée en Europe et aux Etats-Unis pour son silence (archives).
Anna Netrebko a "condamné expressément" mercredi l'offensive en Ukraine, après avoir été vivement critiquée en Europe et aux Etats-Unis pour son silence (archives).
ATS

Un opéra russe a annoncé jeudi avoir annulé un concert de la célèbre soprano Anna Netrebko prévu en juin. La cantatrice austro-russe avait pris position la veille contre l'intervention militaire de Moscou en Ukraine.

31.3.2022 - 22:42

Anna Netrebko, âgée de 50 ans, a «expressément condamné» mercredi l'offensive en Ukraine, après avoir été vivement critiquée en Europe et aux Etats-Unis pour son silence, de même que nombre d'artistes russes pressés de s'exprimer publiquement. «Ma position est claire», a-t-elle ajouté.

En réaction, l'Opéra de Novossibirsk, en Sibérie, a annoncé l'annulation d'un concert prévu le 2 juin de la soprano qui vit à Vienne. «Vivre en Europe et avoir l'opportunité de se produire dans des salles de concert européennes s'est révélé être plus important (pour elle) que le sort de la patrie», a-t-il dénoncé dans un communiqué.

«Nous ne devrions pas avoir peur des figures culturelles qui tournent le dos à leur patrie. Notre pays est riche en talents et les idoles d'hier seront remplacées par d'autres ayant une position citoyenne claire», a-t-il ajouté.

Situation délicate

La controverse autour d'Anna Netrebko illustre la situation délicate dans laquelle les artistes, sportifs et autres célébrités russes sont plongés depuis que le président Vladimir Poutine a envoyé ses troupes en Ukraine, le 24 février.

Sommés en Russie d'afficher leur patriotisme ou, à défaut, de garder le silence, ils sont au contraire sous pression dans les pays occidentaux pour prendre publiquement leurs distances avec l'opération militaire et le régime russe.

Des artistes russes ont été frappés de mise à l'écart en Occident, notamment le chef d'orchestre Valery Gergiev, proche du Kremlin, limogé de la direction de l'Orchestre philharmonique de Munich. Le Verbier Festival, le Lucerne Festival ainsi que la Philharmonie de Paris ont également annulé leur collaboration avec le chef d'orchestre russe.

Retour sur scène

Anna Netrebko avait annoncé le 1er mars qu'elle renonçait à toutes ses représentations sur scène «jusqu'à nouvel ordre». Elle devait notamment se produire en mars à la Philharmonie de l'Elbe à Hambourg, à la Scala de Milan et à Zurich, puis en avril et mai au Metropolitan Opera de New York.

Mercredi, elle a annoncé qu'elle reprendrait les concerts «fin mai, d'abord en Europe». Son site internet fait état de trois dates: le 25 mai à Paris, le 27 mai à la Scala de Milan, puis le 5 juin à Lucerne.

La cantatrice était accusée d'être proche de M. Poutine. Elle était aussi critiquée pour avoir dans le passé exprimé son soutien aux séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine, en se rendant par exemple en 2015 dans leur «capitale» Donetsk où elle a posé à côté d'un drapeau des rebelles.

ATS