Ce ne sont pas des salades

Le «chou-gate», un scandale qui secoue toute l'Australie

ATS

9.6.2022 - 06:54

Le Premier ministre australien a réagi jeudi au «chou-gate». Ce scandale agite les réseaux sociaux après la décision de KFC de couper sa salade avec du chou face à l'inflation galopante qui touche la laitue.

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a dit qu'il mettrait sur la liste du conseil des ministres le "chou-gate", un scandale agitant les réseaux sociaux après la décision de KFC de couper sa salade avec du chou face à l'inflation galopante qui touche la laitue (archives).
ATS

ATS

9.6.2022 - 06:54

Pour Anthony Albanese, la décision «folle» de KFC de remplacer la moitié de la laitue par du chou dans ses hamburgers au poulet et autres produits a mené à une «crise» nationale.

Dans un pays où l'inflation est de 5,1%, les prix de la laitue ont, eux, augmenté de 300% dans certaines villes australiennes, à cause des récentes inondations et de la hausse mondiale des prix du carburant.

Une seule tête de laitue iceberg, qui s'achetait jadis à 2 dollars australiens (1,4 franc), atteint désormais près de 8 dollars (5,6 francs) à Sydney et Melbourne.

En conséquence, la chaîne de fastfood KFC a annoncé en début de semaine que ses clients australiens devraient se contenter d'un mélange mi-salade, mi-chou dans ses sandwichs. Cette décision a provoqué l'ire de nombreux internautes.

«Le chou, ce n'est pas la même chose que de la laitue. Ce n'est tout simplement pas correct», a expliqué M. Albanese à la radio KIIS FM de Sydney. «Je mettrai ça sur la liste du conseil des ministres aujourd'hui. Chou-gate!»

ATS