Le jardin principal est celui de Doreen Bovet, l'initiatrice de la collection d'iris au château de Vullierens dans les années cinquante.
Christophe Cosset
La délicatesse des rhododendrons en fleurs tranche avec le jaune explosif des cultures de colza dans la campagne vaudoise alentour.
La délicatesse des rhododendrons en fleurs tranche avec le jaune explosif des cultures de colza dans la campagne vaudoise alentour.
Valérie Passello
Une fritillaire d'un jaune éclatant semble prendre de haut le parterre de tulipes blanches.
Valérie Passello
Détail d'une tulipe au détour d'une plate-bande.
Valérie Passello
Une troupe de narcisses a éclos joyeusement avant la floraison des iris dans le jardin de Doreen.
Valérie Passello
Spectaculaires, les lys-hémérocalles s'épanouissent entre juin et août. Le domaine du château de Vullierens en compte 13'500 rhizomes. 
Christophe Cosset
www.regiscolombo.ch
Dans le jardin de Dorianne, des roses sont plantées de manière géométrique pour donner une impression cinétique à l'observateur, qui verra le jardin différemment en changeant de point de vue.  
Régis Colombo
Les lupins fleurissent de mai à juillet sur l'énorme parcelle qui jouxte le jardin de Doreen.
Christophe Cosset
Les jets d'eau baignés de soleil à l'entrée du château, là où jadis se trouvaient les douves. 
Valérie Passello
Le jardin de Muni, baptisé ainsi en souvenir d'un petit Yorkshire cher au coeur du châtelain, invite à la promenade dans ses allées bordées de tulipes blanches tardives, d'hortensias et autres fleurs.
Le jardin de Muni, baptisé ainsi en souvenir d'un petit Yorkshire cher au coeur du châtelain, invite à la promenade dans ses allées bordées de tulipes blanches tardives, d'hortensias et autres fleurs.
Régis Colombo
Le domaine réserve une grande place à l'art, avec plus de huitante sculptures monumentales, signée d'artistes locaux et internationaux, installées çà et là.
Le domaine réserve une grande place à l'art, avec plus de huitante sculptures monumentales, signées d'artistes locaux et internationaux, installées çà et là.
Valérie Passello
Durant cette saison 2021, le sculpteur Davide Rivalta lâche ses animaux au Château de Vullierens, provoquant des rencontres fortes en émotions.
Valérie Passello
Surplombant le jardin secret, une lionne traverse le pont paisiblement à l'entrée du château.
Surplombant le jardin secret, une lionne traverse le pont paisiblement à l'entrée du château.
Valérie Passello
Devant le château, l'énorme tulipier de Virginie produit lui aussi des fleurs impressionnantes.
Christophe Cosset
Chaque année, l'allée cavalière est bordée du tendre bleu des jacinthes des bois.
Christophe Cosset
Au bout de l'allée cavalière, la forêt enchantée est peuplée d'elfes, pour le plus grand bonheur des enfants.
Christophe Cosset
Dans le jardin de l'ombre du lapin, 1320 plantes poussent tranquillement, dont ces digitales.
Christophe Cosset