Coronavirus

Le Qatar et Dubaï lancent leur campagne de vaccination

ATS

23.12.2020 - 19:06

A commuter wearing a face mask to help curb the spread of the coronavirus, sleeps aboard the driverless Metro as it passes the Burj Khalifa, the world's tallest building, in Dubai, United Arab Emirates, Sunday, April 26, 2020. Dubai resumed service on its driverless Metro system and normal fares in its many taxicabs Sunday as the UAE tries to slowly reopen amid the coronavirus pandemic. (AP Photo/Jon Gambrell)
Image d'illustration
Source: KEYSTONE

Le Qatar et l'émirat de Dubaï ont lancé mercredi leur campagne de vaccination contre le Covid-19. Les personnes âgées et les travailleurs en première ligne sont prioritaires.

Le début de la vaccination à Dubaï, un des sept émirats qui composent les Emirats arabes unis, est intervenu au lendemain de la livraison des premières doses du vaccin américano-allemand Pfizer-BioNTech. Des employés émiratis et étrangers du service des ambulances, de la police et des routes de Dubaï ont été les premiers à être vaccinés, a tweeté le bureau d'information de l'émirat.

Une première cargaison de doses du vaccin Pfizer-BioNTech est arrivée mardi par voie aérienne à Dubaï en provenance de Bruxelles, selon l'agence officielle WAM. La compagnie aérienne Emirates a indiqué l'avoir transportée gratuitement.

Selon le département de la santé de Dubaï, la première phase de la campagne de vaccination doit concerner les citoyens et les résidents de plus de 60 ans, les adultes atteints de maladies chroniques et les personnes travaillant dans les secteurs engagés dans la lutte contre la pandémie.

Le gouvernement fédéral, basé à Abou Dhabi, le plus important des sept émirats, a indiqué mardi avoir approuvé ce vaccin. L'émirat d'Abou Dhabi avait déjà annoncé le 14 décembre le début des vaccinations, cinq jours après l'approbation du vaccin du géant chinois du médicament Sinopharm. Selon la presse locale, au moins 45 hôpitaux et cliniques de l'émirat ont été approvisionnés avec ce vaccin.

Les Emirats ont enregistré près de 200'000 cas de contamination depuis le début de la pandémie, dont près de 650 morts.

Vaccin gratuit

Au Qatar, le premier à recevoir le vaccin a été un professeur d'université retraité de 79 ans, selon un communiqué du ministère de la Santé diffusé par notification aux utilisateurs de l'application dédiée au traçage des cas de Covid-19 et obligatoire dans le pays.

Les premières doses du vaccin Pfizer-BioNTech étaient arrivées lundi dans ce riche émirat gazier depuis Bruxelles quelques heures après son approbation. Le vaccin y sera gratuit et accessible à tous sur la base du volontariat, selon les autorités. Le Qatar (moins de trois millions d'habitants) a enregistré 142'448 cas, dont 243 décès.

Dans le Golfe, le Koweït et Oman doivent commencer leur campagne avec le vaccin de Pfizer-BioNTech jeudi et dimanche tandis que Bahreïn a déjà commencé et approuvé les vaccins Sinopharm et Pfizer-BioNTech. L'Arabie saoudite, pays le plus touché de la péninsule arabique, a débuté sa campagne avec le vaccin Pfizer-BioNTech le 17 décembre.

Retour à la page d'accueil

ATS