Quand les fans détruisent la nature

L’Islande contrainte de fermer un canyon après un clip de Justin Bieber

AP

22.5.2019

L’Islande est une destination touristique de plus en plus populaire – visiblement trop pour que cela soit bénéfique pour le paysage. Et lorsqu’une célébrité déclenche une avalanche de visiteurs avec un clip, la situation devient particulièrement problématique.

Un grand panneau informe les automobilistes que le canyon qu’ils souhaitent visiter est fermé. Et pourtant, ils ne se laissent pas dissuader et parcourent à bord de leur véhicule l’étroite route de gravier menant à leur destination: le pittoresque Fjaðrárgljúfur, un canyon dans le sud de l’Islande. Une gardienne postée à un barrage routier explique finalement pourquoi personne ne peut entrer: le paysage est si fragile qu’il ne peut plus être ouvert aux visiteurs, du moins temporairement.

Le coupable est pour ainsi dire Justin Bieber, la pop star canadienne avec une base de fans mondiale. Son clip magique «I’ll show you» a été tourné en 2015 dans le canyon et visionné par des millions de personnes – et depuis, ce site jadis intact a connu un véritable déferlement de visiteurs. Ni les clôtures, ni les panneaux, ni les gardes forestiers ne découragent les fans de Justin Bieber, déterminés à marcher sur les traces de leur idole.

Ils tentent de persuader Hanna Jóhannsdóttir, la garde forestière qui garde la porte du paradis, et la supplient de les laisser entrer. Certains essaient même de la corrompre – mais rien n’y fait, Hanna Jóhannsdóttir ne ferme pas les yeux, même lorsqu’elle s’est récemment vu proposer un voyage gratuit à Dubaï. Néanmoins, «les spécialités culinaires venues des pays d’origine des visiteurs sont les propositions de pots-de-vin les plus courantes», décrit la gardienne.

Une infrastructure et une nature surchargées

Mais l’afflux de touristes inspirés par Justin Bieber n’est qu’une partie d’un problème plus vaste auquel l’Islande est confrontée: l’île de l’Atlantique Nord semble tout simplement trop spectaculaire et trop populaire pour que cela soit considéré comme bénéfique pour elle. Ainsi, 2,3 millions de touristes ont afflué l’an dernier contre seulement 600 000 il y a huit ans. L’augmentation annuelle de 20% est disproportionnée par rapport à l’infrastructure nécessaire pour protéger la nature islandaise, un paysage volcanique où le sol se forme lentement et s’érode rapidement.

Le ministre de l’Environnement Guðmundur Ingi Guðbrandsson estime qu’il est «trop facile de tout rejeter sur Justin Bieber». Il invite toutefois les visiteurs célèbres et influents à réfléchir aux conséquences de leurs actes. «Le comportement imprudent d’une seule célébrité peut affecter de manière dramatique toute une région lorsque les gens suivent en masse», a déclaré le ministre à l’agence de presse AP.

Justin Bieber est suivi par 105 millions de personnes sur Twitter, ce qui le place en troisième position derrière l’auteure-compositrice-interprète Katy Perry et l’ancien président américain Barack Obama. La pop star compte également 112 millions d’abonnés sur Instagram. Le chanteur est extrêmement populaire en Islande: environ 12% de la population totale – 38 000 personnes – a assisté à ses deux concerts dans la capitale Reykjavik un an après la sortie du clip.

Plus d’un million de visiteurs qui laissent des traces

Depuis 2015, plus de 440 millions de personnes dans le monde ont visionné sur YouTube le clip dans lequel Justin Bieber arpente les terres moussues, suspend ses pieds en haut d’une falaise et se baigne dans la rivière glacée au fond du canyon. «A la décharge de [Justin] Bieber, le canyon n’avait pas de clôture de corde ni de sentiers spécifiques indiquant ce qui était autorisé et ce qui ne l’était pas au moment de sa visite», a indiqué Guðmundur Ingi Guðbrandsson.

Selon les estimations de l’autorité islandaise de protection de l’environnement, plus d’un million de personnes ont visité la région depuis la diffusion du clip, laissant de profondes traces dans la végétation. Par conséquent, le canyon est resté fermé jusqu’à présent cette année à l’exception de cinq semaines. Il devrait rouvrir en été, mais uniquement par temps sec.

Les autorités locales avaient manifestement sous-estimé le potentiel du canyon en tant qu’attraction touristique majeure – probablement parce qu’il est relativement petit comparé aux canyons formés par les puissantes rivières glaciaires d’Islande. Il est néanmoins plus facile d’accès et plus rapide à traverser, l’exploration ne nécessitant qu’un trajet de moins d’un kilomètre à pied.

«Game of Thrones» y a aussi été tourné

Après en avoir fini avec les selfies et les drones, le Fjaðrárgljúfur est finalement revenu sous les feux de la rampe, dans le vrai sens du terme. La dernière saison de la série télévisée américaine populaire «Game of Thrones» contient des scènes tournées dans le canyon.

Mais pour l’armée de fans de Justin Bieber, pas besoin des guerriers et des dragons du monde fictif du jeu des trônes pour visiter le Fjaðrárgljúfur. Lors d’une récente matinée brumeuse, la gardienne Hanna Jóhannsdóttir a repéré des traces de chaussures fraîches sur le sentier boueux du canyon. Quelqu’un avait escaladé la clôture durant la nuit et la garde forestière était certaine que d’autres suivraient l’après-midi. Elle devait en effet quitter temporairement son poste au barrage pour donner une conférence dans un centre communautaire.

Et elle avait raison. Il a fallu moins de 30 minutes pour que les premiers visiteurs ignorent les clôtures et les panneaux. «Nous sommes venus à cause de Justin Timberlake», a déclaré Mikhail Samarin, un touriste russe qui a ensuite été rapidement corrigé par deux femmes qui l’accompagnaient, puisqu’il s’agissait de Justin Bieber.

L’une d’entre elles, Elena Maltesewa, a été véritablement enthousiasmée par le clip de la pop star. «C’était si époustouflant. Après cela, il était nécessaire pour nous de venir ici.»

Dubrovnik, victime du tourisme de masse

Une bloggeuse fait le buzz avec des photos de lieux de tournage

Retour à la page d'accueil