La jeune Belge de Zermatt n'a pas été victime d'un crime violent

zd, ats

1.6.2021 - 13:43

La Belge de 21 ans retrouvée sans vie samedi 22 mai dans la région des gorges du Findelbach, au-dessus de Zermatt (VS), n'a pas été victime d'un crime violent. La jeune femme avait disparu le mercredi précédent, après avoir quitté l'appartement de location à l'aube.

zd, ats

1.6.2021 - 13:43

A helicopter from the
La police cantonale avait lancé «une vaste opération de recherche», mobilisant notamment Air Zermatt. (image d'illustration)
KEYSTONE

L'enquête menée par le Ministère public, la police cantonale ainsi que la médecine légale a pu exclure la «thèse du crime violent», écrivent mardi les forces de l'ordre valaisannes. Celles-ci n'en diront pas davantage.

La police cantonale avait lancé «une vaste opération de recherche», mobilisant notamment une équipe de sauvetage, les pompiers, Air Zermatt ainsi que des maîtres-chiens «immédiatement après avoir reçu l’avis de disparition le mercredi» 19 mai au matin. Le corps de la Belge avait été localisé trois jours plus tard.

La jeune femme est arrivée à Täsch le lundi 17 mai, où elle a laissé son véhicule. Elle a ensuite rejoint, en train, la station de Zermatt où elle a rejoint des connaissances dans un appartement de vacances. Deux jours plus tard, mercredi, elle avait quitté les lieux entre 04h30 et 06h30 «dans une direction inconnue», souligne la police, en rappelant les faits.

zd, ats