Moselle: saisie «exceptionnelle» de 42 kg d'héroïne

ATS

15.12.2020 - 21:53

Ein Polizist bewacht die beschlagnamten 55 Kilogramm Heroin waehrend eine Polizeipraesentation, am Dienstag, 25. November 2014, in Zug. Die Zuger Strafverfolgungsbehoerden zerschlagen, nach einem Tip aus Hamburg, DE, einen Drogenring und beschlagnahmen 55 Kilogramm Heroin. Die Festgenommenen Personen gehoeren zu einer Gruppierung, die in den vergangenen zwei Jahren regelmaessig grosse Mengen Heroin von der Tuerkei in die Schweiz transportiert hat. (KEYSTONE/Sigi Tischler)
Image d'illustration
Source: KEYSTONE/Sigi Tischler

Un individu de 32 ans qui écoulait en France des drogues dures achetées aux Pays-Bas a été interpellé, mis en examen et écroué, a annoncé mardi soir le parquet de Thionville. Quarante-deux kilos d'héroïne ont été saisis à son domicile.

Cette «saisie exceptionnelle» représente «près de 10% de l'héroïne saisie en France depuis le début de l'année», a déclaré le procureur de la République de Thionville, Brice Partouche, dans un communiqué. Outre l'héroïne, 4 kilos de cocaïne, 17 kilos de produits destinés à couper la drogue, 115'000 euros en liquide, 4 véhicules et un pistolet automatique ont également été saisis au domicile de l'individu, à Hayange (Moselle).

Cette opération, menée par la brigade de recherches de Thionville et la section de recherches de Metz, a été rendue possible par le «crackage des codes par la gendarmerie nationale» de l'application de télécommunication cryptée néerlandaise Encrochat. Les autorités ont ainsi pu «prendre connaissance du contenu de cette messagerie», ce qui a permis depuis juin 2020 des vagues d'interpellations «dans un très grand nombre de dossiers» sous l'égide de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lille.

En septembre, une opération menée aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, en Hongrie et en Slovaquie après l'interception de communications sur Encrochat avait déjà permis l'arrestation de 17 personnes impliquées dans un réseau criminel de trafic de drogue.

Retour à la page d'accueil

ATS