Néandertal savait fabriquer des cordes

ATS

17.4.2020 - 23:05

Selon les chercheurs, cette découverte prouve que, «contrairement aux idées reçues, Néandertal n'était pas moins avancé technologiquement qu'Homo sapiens» (archives).
Source: KEYSTONE/AP Antropological Institut Zh/Philippe Plailly

Les résidus d'une corde vieille de 40'000 ans ont été trouvés à la sortie des Gorges de l'Ardèche. Ils témoignent de «capacités cognitives inattendues» de l'homme de Neandertal, explique le CNRS français dans un communiqué.

Une équipe internationale incluant des chercheurs de l'organisme de recherche français a fait cette découverte sur un éclat de silex du site préhistorique de l'Abri du Maras, à Saint-Martin-d'Ardèche.

«Une analyse par microscopie a permis de montrer que ces résidus étaient 'twistés', preuve de leur modification par une activité humaine. L'examen des photographies a révélé trois faisceaux de fibres torsadées, pliés ensemble pour former des cordons. De plus, une analyse par spectroscopie a révélé que ces cordages étaient constitués de cellulose, provenant probablement de conifères», détaille le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

«Compréhension des mathématiques»

Il fallait donc à l'homme de Neandertal «une bonne compréhension des mathématiques, nécessaires à l'enroulage des fibres, mais aussi une connaissance approfondie de la croissance des arbres» pour réaliser ce cordage, qui est «la plus ancienne preuve de technologie textile connue à ce jour».

Selon les chercheurs, ces quelques fibres prouvent que, «contrairement aux idées reçues, Neandertal n'était pas moins avancé technologiquement qu'Homo sapiens». Cette découverte a fait l'objet d'une publication le 9 avril dans la revue Scientific Reports.

Les images du jour

Retour à la page d'accueil

ATS