Évacuations

Orages attendus dans l'est de l'Australie, déjà inondé récemment

ATS

29.3.2022 - 05:41

Des milliers d'habitants de la côte est australienne ont été invités à quitter leur domicile en prévision de d'orages qui pourraient frapper mardi les localités dévastées il y a quelques semaines par des inondations meurtrières sans précédent.

Les habitants de la ville de Lismore, en Nouvelle-Galles du Sud, ont été priés d'évacuer en raison du risque d'inondation. La ville avait déjà dû faire face à une crue de 14,3 mètres fin février.
ATS

ATS

29.3.2022 - 05:41

Des ordres d'évacuation ont notamment été émis à Lismore, ville la plus touchée par les pluies diluviennes qui se sont abattues pendant près de deux semaines fin février. Dans cette localité, une crue de 14,3 mètres avait englouti des maisons, emporté des voitures et des centaines d'habitants avaient été contraints de se réfugier sur leurs toits.

Afin d'éviter que les secours soient à nouveau débordés par le nombre de personnes à évacuer à la suite de «ces orages et inondations potentiellement meurtriers», ils ont déployé «des moyens humains, véhicules, bateaux et hélicoptères supplémentaires».

Les inondations de février ont fait au moins 21 morts dans les États du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud et des milliers de personnes ont été contraintes d'évacuer. Beaucoup vivent toujours dans des logements temporaires situés dans les zones où de fortes pluies sont attendues cette semaine.

«Comme les bassins versants sont désormais saturés, il y a un risque accru de crues soudaines dangereuses et mortelles et même de glissements de terrain pendant cet événement», a déclaré lundi le bureau national de météorologie.

Dans l'État du Queensland, un homme a été retrouvé mort lundi dans sa voiture, emportée lors d'une crue soudaine.

L'Australie a été durement touchée ces dernières années par le changement climatique: les sécheresses, les feux de brousse meurtriers et les inondations y sont de plus en plus fréquents et intenses.

ATS