Valais L'armée à la rescousse pour pomper l'eau

zd, ats

2.7.2024 - 13:43

Frappé par les graves intempéries, le Valais a fait appel à l'armée suisse. Cinquante militaires s'affairent actuellement dans le canton pour pomper les eaux ou travailler dans le génie. Jusqu'à 150 personnes sont mobilisables.

Intempéries VS: Jusqu'à 150 militaires mobilisables

Intempéries VS: Jusqu'à 150 militaires mobilisables

Frappé par les graves intempéries, le Valais a fait appel à l'armée suisse. Cinquante militaires s'affairent actuellement dans le canton pour pomper les eaux ou travailler dans le génie. Jusqu'à 150 personnes sont mobilisables. «Dans le Valais central, l'armée arrive à bout touchant en matière de pompage des eaux», estime mardi en conférence de presse le lieutenant-colonel Jean-Claude Gagliardi.

02.07.2024

2.7.2024 - 13:43

«Dans le Valais central, l'armée arrive à bout touchant en matière de pompage des eaux», estime mardi en conférence de presse le lieutenant-colonel Jean-Claude Gagliardi. «Reste encore la problématique des gravats», complète Marie-Claude Noth-Ecoeur, cheffe du Service de la sécurité civile et militaire du canton et cheffe de l'Organe cantonal de conduite (OCC).

Des membres du bataillon d’intervention d’aide en cas de catastrophe ont notamment dégagé un passage sous voie dans la région de Sierre. Ils terminent aussi en ce moment le pompage de l'eau dans la station d'épuration de Noës, toujours à l'arrêt.

Dans le Haut-Valais, à Saas Grund, dont une partie du village a été dévastée par des laves torrentielles, un détachement de reconnaissance est sur place. «Il nous faut avoir des yeux sur le terrain avant de mobiliser des troupes», ajoute Jean-Claude Gagliardi.

L'aide militaire au Valais court jusqu'au 10 juillet avec possibilité de prolongation.

zd, ats