Les concurrents lors de la compétition.
Jddashpictures
Le breakdanceur chablaisien a été touché par l'enthousiasme du public, «aussi chaud que lors d'un match de foot».
Jddashpictures
Yu-Seng pose dans la salle d'entraînement de son école de breakdance KFM à Aigle.
VP
Quelques-uns des 140 élèves de KFM entourent le fondateur de l'école: «Je suis un peu devenu leur grand frère», note Yu-Seng.
VP