Boko Haram fait plusieurs morts au Nigeria

ATS

27.7.2019 - 22:56

Boko Haram est actif dans la zone où le groupe mène régulièrement des attaques contre les villages, pillant des vivres et incendiant des habitations (archives).
Source: KEYSTONE/AP/SUNDAY ALAMBA

Des combattants du groupe djihadiste Boko Haram ont tué samedi 23 personnes dans le nord-est du Nigeria, selon des sources concordantes. L'attaque a eu lieu après une cérémonie de funérailles.

Les insurgés sont arrivés à bord de trois motos vers 12h30 (suisses). Ils ont ouvert le feu sur un groupe d'hommes rentrant d'un village voisin où ils avaient participé à des funérailles, dans le district de Nganzai, à 90 km de la capitale régionale Maiduguri.

«Nos hommes ont retrouvé 23 corps sur les lieux de l'attaque qui a eu lieu ce matin», a déclaré Bunu Bukar, un milicien engagé dans la lutte contre Boko Haram. Un responsable local de Nganzai a confirmé l'incident et le bilan. Les corps ont été retrouvés par des miliciens et des chasseurs locaux après que des survivants eurent réussi à rejoindre leur village pour donner l'alerte, selon un habitant, Saleh Masida.

Boko Haram est actif dans cette zone où le groupe mène régulièrement des attaques contre les villages, pillant des vivres et incendiant des habitations. En septembre dernier, les insurgés ont tué huit personnes et volé du bétail dans deux villages du district de Nganzai. Le conflit a fait plus de 27'000 morts et plus de deux millions de déplacés en dix ans.

Retour à la page d'accueil

ATS