Couvre-feu après une tentative de prise d'assaut du Parlement

ATS

24.11.2021 - 11:39

ATS

24.11.2021 - 11:39

Un couvre-feu a été instauré mercredi dans la capitale des îles Salomon après une tentative de prise d'assaut du Parlement par des manifestants, a annoncé la police de cet archipel du Pacifique. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

Un couvre-feu a été instauré mercredi dans la capitale des îles Salomon, Honiara, après des troubles (archives).
ATS

Les manifestants ont mis le feu à des bâtiments, brûlant en partie un poste de police situé près du Parlement, a précisé un porte-parole de la police. Il n'était cependant pas en mesure de confirmer si la manifestation était une tentative ratée de renverser le Premier ministre Manasseh Sogavare. Canberra a recommandé à ses ressortissants présents dans la capitale des îles Salomon de se montrer prudents.

Des manifestants venus de l'île voisine de Malaita auraient pris part à ces violences pour protester contre la décision, en 2019, de transférer sa reconnaissance diplomatique de Taïwan à la Chine.

Les Salomon avaient choisi de reconnaître Taïwan en 1983 et beaucoup d'habitants de Malaita entretenaient des relations étroites avec Taipei. Le gouvernement de cette île a régulièrement reproché à Honiara de s'être ainsi rapproché de Pékin.

Les Salomon, indépendantes de la Grande-Bretagne depuis 1978, avaient sombré dans des violences inter-ethniques au début des années 2000. De nouvelles tensions avaient entraîné le déploiement entre 2003 et 2013 d'une force de paix dirigée par l'Australie.

ATS