Des parlementaires américains effectuent leur 2ème visite à Taipei

hl

26.11.2021 - 10:20

Des parlementaires américains ont annoncé par tweet leur arrivée jeudi à Taïwan. Il s'agit de la deuxième visite de ce type de l'île démocratique autonome en un mois.

hl

26.11.2021 - 10:20

Le chef de la délégation américaine est accueilli par la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen.
ATS

En début de semaine, le président américain Joe Biden avait suscité la colère de Pékin après avoir invité Taïwan à un sommet virtuel pour la démocratie, qui réunira en décembre quelque 110 pays, mais pas la Chine.

Le géant asiatique considère Taïwan comme l'une de ses provinces bien qu'il ne contrôle pas l'île de 23 millions d'habitants. Ces dernières semaines, les passes d'armes se sont multipliées entre Pékin et Washington sur le sort du territoire que Pékin revendique comme faisant partie de son territoire et a juré de la reprendre un jour, par la force si nécessaire.

Demande d'annulation

«Lorsque la nouvelle de notre voyage a été annoncée hier, mon bureau a reçu un message ferme de l'ambassade de Chine, me demandant d'annuler le voyage», a écrit sur Twitter Elissa Slotkin, élue démocrate de la Chambre des représentants.

Nancy Mace, la seule républicaine membre de cette délégation a annoncé son arrivée sur Twitter avec un égoportrait accompagné d'un «Je viens d'arriver dans la République de Taïwan».

Ce choix de formulation est significatif, le nom officiel de Taïwan est la République de Chine, mais les partisans de son indépendance utilisent souvent l'expression «République de Taïwan».

Pékin veut maintenir Taipei isolé

La Chine s'efforce de maintenir Taipei isolé sur la scène internationale et refuse toute utilisation officielle du mot «Taïwan», craignant que cela ne confère à l'île un sentiment de légitimité internationale.

Seuls 15 pays reconnaissent officiellement Taipei par rapport à Pékin. La semaine dernière, Taïwan a ouvert un bureau de représentation en Lituanie sous le nom de Taïwan, ce qui a suscité l'ire de Pékin qui a décidé de limiter ses relations diplomatiques avec Vilnius.

La délégation américaine, conduite par dirigée par Mark Takano, président de la commission des affaires des anciens combattants au sein de la Chambre des représentants, comprend Colin Allred et Sara Jacobs, ainsi que Mme Slotkin et Mme Mace.

«Solide amitié»

Xavier Chang, un porte-parole de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a affirmé que cette visite atteste de la «solide amitié entre Taïwan et les Etats-Unis».

l'Institut américain à Taïwan, ambassade de facto des Etats-Unis, a indiqué que cette visite de deux jours porterait sur «les relations entre les États-Unis et Taiwan, la sécurité régionale et d'autres questions importantes d'intérêt mutuel».

hl