Pérou

Heurts entre policiers et employés agricoles: deux morts

ATS

31.12.2020 - 08:51

Au moins deux personnes ont été tuées mercredi au Pérou lors d'un nouvel affrontement entre la police et les travailleurs agricoles qui bloquaient une route dans le nord du pays, ont rapporté des sources parlementaires. 

epa08912105 Agro-industrial workers throw stones as they clash with the police during a protest in Viru, some 510km north of Lima, Peru, 30 December 2020. At least two people, including a minor, died in Peru during fresh protests of workers in the agro-industrial sector, unhappy with the new agrarian labor regime approved the day before by Congress. EPA/IVAN ORBEGOSO
Pour exprimer leur mécontentement après l'adoption d'un projet de loi agraire par le Parlement, les travailleurs ruraux ont multiplié les manifestations ces dernières semaines.
KEYSTONE

«Malheureusement, il s'agit de la deuxième victime de cet arrêt de travail dans le secteur agricole», a déclaré à la télévision N le parlementaire de gauche Lenin Bazan, confirmant la mort d'un mineur durant la manifestation. «Selon le médecin, le mineur est arrivé mort [à l'hôpital, ndlr], victime d'un projectile d'arme à feu», a-t-il ajouté.

La présidente du Parlement, Mirtha Vasquez, a confirmé que les deux personnes avaient été tuées par des balles pendant les manifestations. «Je demande l'arrêt de la répression policière et que les responsables soient sanctionnés. Pas un mort de plus!», a-t-elle ajouté.

Multiplication des manifestations

Les heurts se sont produits sur un tronçon de la route Panaméricaine, à 500 kilomètres au nord de Lima, où des piquets de grève avaient été dressés. Pour tenter de dégager la route, une cinquantaine de policiers ont fait usage de grenades lacrymogènes et tirs de grenaille, selon des images diffusées par la télévision et les réseaux sociaux.

Les travailleurs ruraux exprimaient leur mécontentement après l'adoption d'un projet de loi agraire mardi par le Parlement. Ils ont multiplié les manifestations ces dernières semaines. Ils avaient obtenu au début décembre l'abrogation d'une loi agricole, datant de 2000, qu'ils contestaient, après plusieurs jours de blocage sur la Panaméricaine.

Dans la région de La Libertad, deux jeunes hommes avaient été tués début décembre pendant ces actions sur les routes.

Retour à la page d'accueil

ATS