Corée du Nord Kim Jong Un offre son «soutien total» à Poutine

ATS

12.6.2023 - 06:01

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a apporté «le soutien total» de Pyongyang à Moscou dans un message adressé lundi au président russe Vladimir Poutine. C'est ce qu'a rapporté un média d'Etat.

M. Kim a adressé un message de félicitations à son homologue à l'occasion de la fête nationale de la Russie, un des rares pays alliés de Pyongyang. (archives)
M. Kim a adressé un message de félicitations à son homologue à l'occasion de la fête nationale de la Russie, un des rares pays alliés de Pyongyang. (archives)
KEYSTONE

12.6.2023 - 06:01

M. Kim a adressé un message de félicitations à son homologue à l'occasion de la fête nationale de la Russie, un des rares pays alliés de Pyongyang.

Le communiqué publié par l'agence de presse nord-coréenne KCNA ne mentionne pas expressément l'invasion de l'Ukraine ou l'implication de Moscou dans un conflit armé, mais loue la «bonne décision et direction de M. Poutine (...) pour déjouer les menaces croissantes des forces hostiles».

Le peuple nord-coréen apporte «son soutien total et sa solidarité au peuple russe dans sa lutte acharnée pour défendre la cause sacrée de la préservation des droits souverains, du développement et des intérêts de son pays contre les pratiques arbitraires et autoritaires des impérialistes».

«Guerre par procuration»

La Corée du Nord a qualifié ce conflit de «guerre par procuration» des Etats-Unis visant à détruire la Russie, et a condamné l'aide militaire occidentale à Kiev. En janvier, Washington a accusé la Corée du Nord de fournir des fusées et des missiles au groupe paramilitaire russe Wagner, ce que Pyongyang a démenti.

Washington a ensuite affirmé en mars avoir la preuve que Moscou cherchait à obtenir de Pyongyang des armes pour son offensive en Ukraine, en échange d'une aide alimentaire pour la Corée du Nord, dont l'économie et l'agriculture sont en ruines.

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie oppose depuis longtemps son véto à l'adoption de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord concernant son programme nucléaire et ses tirs de missiles répétés.

ATS