Kim Jong Un promet de «renforcer» l'arsenal nucléaire

ats

13.1.2021 - 05:57

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a promis de «renforcer» l'arsenal nucléaire du pays, dans son discours de clôture du congrès du parti au pouvoir, selon l'agence nord-coréenne KCNA reçue à Séoul. Il a aussi admis des erreurs dans la gestion de l'économie.

M. Kim a déclaré mercredi que la Corée du Nord avait élaboré des plans pour la construction d'un sous-marin nucléaire – un développement qui changerait la donne sur le plan stratégique. Et il a cité une longue liste d'armements stratégiques dont des têtes nucléaires hypersoniques, des satellites de reconnaissance militaire et des missiles balistiques intercontinentaux à carburant solide.

Les programmes militaires nord-coréens ont progressé rapidement depuis que Kim Jong Un est au pouvoir. La Corée du Nord a réalisé pendant cette période son essai nucléaire le plus puissant et elle s'est dotée de missiles capables d'atteindre la totalité du territoire continental des Etats-Unis.

La poursuite de ces développements interdits par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies a entraîné un renforcement des sanctions internationales contre Pyongyang.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a été élu dimanche "à l'unanimité" secrétaire général du Parti des travailleurs au pouvoir, lors d'un congrès de cette formation (archives, dimanche).
ATS

Elu «à l'unanimité»

Le dirigeant nord-coréen a été élu dimanche «à l'unanimité» secrétaire général du Parti des travailleurs au pouvoir, lors d'un congrès de cette formation. Ce congrès aurait également été l'occasion pour Pyongyang d'organiser un défilé militaire.

L'armée sud-coréenne a affirmé avoir détecté des signes indiquant qu'une telle parade a eu lieu dimanche soir. Elle n'était cependant pas en mesure de dire s'il s'agissait «de l'événement en lui-même ou d'une répétition».

«Idiotes» autorités sud-coréennes

L'influente soeur du leader nord-coréen Kim Jong Un a qualifié d'«idiotes» les autorités sud-coréennes, qui avaient indiqué avoir observé les indices d'un possible défilé militaire ce weekend à Pyongyang, a encore rapporté mercredi KCNA.

Cette déclaration était «insensée» et démontrait une «attitude hostile» de la part du Sud, a jugé Kim Yo Jong. «Nous organisons seulement un défilé militaire dans la capitale, pas d'exercices militaires visant qui que ce soit ni de lancement de quoi que ce soit», a-t-elle déclaré, confirmant implicitement la tenue du défilé.

Retour à la page d'accueil

ats