Coronavirus – Irlande

L'Irlande durcit son confinement

ATS

30.12.2020 - 21:17

epa08909452 79-year-old Annie Lynch from Dublin is administered the Pfizer BioNTech COVID-19 vaccine as the first person to receive it in Ireland, at St James's Hospital in Dublin, Ireland, 29 December 2020. Ireland began its vaccination programme on 29 December. EPA/MARC O'SULLIVAN / POOL
Image d'illustration
Source: KEYSTONE

L'Irlande a annoncé mercredi durcir pour au moins un mois le confinement partiel instauré la semaine dernière. Le taux d'infection y augmente «exponentiellement», selon le Premier ministre Micheal Martin.

«Nous devons retourner à un confinement complet à grande échelle pour une période d'au moins un mois», a annoncé M. Martin dans une allocution télévisée. Il a qualifié la situation «d'extrêmement grave».

A partir de mercredi minuit, les Irlandais «devront rester chez eux, sauf pour se rendre au travail, pour l'éducation ou d'autres raisons essentielles», a-t-il indiqué. Il sera désormais interdit de se réunir entre foyers, à quelques exceptions près, comme les petits mariages ou enterrements.

Face à une augmentation de 61% des cas de contamination en une semaine, le Premier ministre a aussi décidé de fermer à partir de jeudi soir les commerces non-essentiels ainsi que les salles de sport, qui étaient restés ouverts dans la première version allégée du confinement, annoncé le 22 décembre.

«Nous ferons tout ce qu'il faut»

«Nous ferons tout ce qu'il faut pour supprimer ce virus», a-t-il affirmé, estimant que le nouveau coronavirus «connaît actuellement une croissance exponentielle». Les écoles resteront cependant ouvertes, mais le nouveau trimestre commencera trois jour plus tard que prévu, soit le 11 janvier.

L'Irlande avait initialement annoncé réinstaurer jusqu'au 12 janvier un confinement, mais avec des aménagements: les coiffeurs avaient dû fermer à partir du 24 décembre, tout comme les restaurants et les pubs qui ne font pas à emporter, mais les commerces non-essentiels avaient pu rester ouverts, tout comme les salles de sport.

Ces mesures ne sont désormais plus adéquates, selon le Premier ministre, en raison d'une hausse des contaminations dans toutes les tranches d'âge et «d'une forte augmentation du nombre d'hospitalisations». Micheal Martin a par ailleurs indiqué prolonger jusqu'au 6 janvier la suspension des liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne, décidée pour éviter la propagation de la nouvelle souche de coronavirus.

L'Irlande, qui compte environ cinq millions d'habitants, a enregistré 2226 décès depuis le début de la pandémie et plus de 90'000 cas de contamination.

Retour à la page d'accueil

ATS