"Cela doit cesser"

L'ONU va chercher à mettre en place un «cessez-le-feu humanitaire»

ATS

28.3.2022 - 20:11

L'ONU va chercher à mettre en place un «cessez-le-feu humanitaire» entre la Russie et l'Ukraine, a annoncé lundi le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. Elle compte dépêcher à Moscou et à Kiev son secrétaire général adjoint chargé de l'humanitaire.

ATS

28.3.2022 - 20:11

epa09856152 United Nations Secretary-General Antonio Guterres talks with reporters about UN efforts to help broker a humanitarian ceasefire between Russia and Ukraine at United Nations headquarters in New York, New York, USA, 28 March 2022. EPA/JUSTIN LANE
«Cela doit cesser», a martelé Antonio Guterres 
KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

Lors d'une déclaration à la presse au siège de l'ONU à New York, M. Guterres a déclaré avoir «demandé à Martin Griffiths (secrétaire général adjoint pour les Affaires humanitaires, Ndlr) d'étudier immédiatement avec les parties impliquées la possibilité d'accords et d'arrangements pour un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine».

Interrogé par des journalistes sur les modalités pratiques de la tâche confiée à M. Griffiths, M. Guterres a précisé que son adjoint allait revenir de Kaboul où il se trouve présentement et a dit «espérer qu'il puisse se rendre à la fois à Moscou et à Kiev aussi vite que possible».

Le secrétaire général de l'ONU a dénoncé le fait que «depuis le début de l'invasion russe il y a un mois, la guerre avait conduit à la perte insensée de milliers de vies, au déplacement de dix millions de personnes, des femmes et des enfants pour l'essentiel, et la destruction systématique d'infrastructures essentielles» en Ukraine. «Cela doit cesser», a martelé le diplomate.

Jeudi dernier, l'Assemblée générale de l'ONU avait adopté à une écrasante majorité de 140 voix une nouvelle résolution «historique» mais non contraignante qui «exige» de la Russie l'arrêt «immédiat» de son «agression» contre l'Ukraine.

Ukraine: dans Kharkiv bombardée, des habitants racontent leur quotidien

Ukraine: dans Kharkiv bombardée, des habitants racontent leur quotidien

A proximité de la ligne de front, les rares habitants du quartier de Saltivka à Kharkiv, la deuxième ville d'Ukraine, racontent leur quotidien plongé dans le noir et rythmé par les bombardements.

28.03.2022

ATS