Silence radio

La contre-offensive ukrainienne gagne du terrain

ATS

4.10.2022 - 13:07

Les forces russes sont en difficulté dans le Nord de la région ukrainienne de Kherson. L'armée de Kiev y mène une contre-offensive depuis plusieurs semaines, selon des représentants de l'occupation et des blogueurs spécialisés suivant les mouvements militaires russes.

La contre-offensive ukrainienne gagne du terrain, comme ici à Izium.
La contre-offensive ukrainienne gagne du terrain, comme ici à Izium.
ATS

ATS

4.10.2022 - 13:07

Le chef de l'occupation russe de Kherson (Sud), Vladimir Saldo, a le premier admis une «percée» ukrainienne et notamment la perte du village de Doudtchany, avant d'assurer que l'aviation russe avait «stoppé» l'avancée ukrainienne, selon un entretien lundi après-midi publié mardi sur la page Telegram de l'intéressé.

«L'avancé des Ukraïno-nazis dans la zone de Doudtchany a été arrêtée (...) il ne faut pas paniquer», a martelé ensuite l'un de ses adjoints, Kirill Stremooussov, dans une vidéo diffusée mardi sur sa chaîne Telegram.

La chaîne Telegram russe Rybar qui suit les mouvements des forces russes a, elle, relevé que les Ukrainiens progressaient dans les zones d'Arkhanguelské et Doudtchany afin de «couper les approvisionnements du groupement russe se trouvant sur la rive droite du Dniepr».

Silence radio

De leur côté, les forces ukrainiennes gardent le silence sur leurs avancées dans le Sud du pays. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est borné à dire dans son adresse du soir lundi que «de nouvelles localités ont été libérées dans plusieurs régions».

«De plus en plus d'occupants cherchent à fuir, de plus en plus de pertes sont infligées à l'armée ennemie», a-t-il encore dit.

Après une série de défaites cuisantes dans le Nord et l'Est de l'Ukraine, la Russie de Vladimir Poutine a décidé d'annexer quatre régions ukrainiennes qu'elle contrôle au moins en partie et décrété une mobilisation de centaines de milliers de réservistes.

Plus de 200'000 personnes ont été mobilisées dans l'armée russe depuis l'annonce d'une mobilisation «partielle» le 21 septembre pour l'offensive en Ukraine, a indiqué mardi le ministre de la Défense, au moment où les forces de Moscou sont en difficulté.

Dans le Sud, les avancées des forces ukrainiennes ont jusqu'ici été plus modestes, mais depuis plusieurs jours des vidéos de soldats ukrainiens hissant leur drapeau dans des villages du Nord de la région de Kherson se sont multipliées en ligne.

ATS