La pandémie a ralenti davantage la semaine dernière

sn, ats

29.9.2021 - 11:13

La pandémie liée au coronavirus a ralenti davantage la semaine dernière dans le monde. Le nombre de nouvelles infections a reculé de 8% en une semaine, alors que celui de nouvelles victimes a diminué de 7%.

sn, ats

29.9.2021 - 11:13

A nurse in protective gear, center, takes temperature of people waiting to take the Moderna coronavirus vaccine at the health center in Lagos, Nigeria Wednesday, Aug. 25, 2021. Nigeria has begun the second rollout of COVID-19 vaccines as it aims to protect its population of more than 200 million amid an infection surge in a third wave of the pandemic. (AP Photo/Sunday Alamba)
L'Afrique (ici une image d'archive du Nigéria) est elle la seule où le nombre de nouvelles victimes a augmenté.
KEYSTONE

Selon des données publiées mercredi à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui portent jusqu'à dimanche, plus de 3,3 millions de nouvelles infections ont été observées dans les différents pays. La Méditerranée orientale a pu s'appuyer sur la baisse la plus importante.

Presque toutes les régions ont vu un recul qui dépasse les 10% par rapport à la semaine précédente. En revanche, la baisse n'atteint que 1% en Europe.

Côté nouveaux décès, moins de 56'000 personnes ont succombé la semaine dernière du coronavirus. Le recul le plus élevé, de près de 25%, est observé dans le Pacifique occidental. L'Afrique est elle la seule où le nombre de nouvelles victimes a augmenté.

Le variant Delta a été identifié dans deux nouvelles régions, contrairement à ceux qui sont considérés tout comme lui comme inquiétants et qui n'atteignent plus de nouvelle zone. Il est présent dans plus de 185 pays et territoires. Au total, plus de 4,7 millions de personnes ont succombé depuis le début de la pandémie. Plus de 231 millions ont été infectées.

sn, ats