L'avortement devrait devenir légal en Argentine

11.12.2020

Le verdict de l'Assemblée nationale vient de tomber: 131 députés ont  validé le texte, contre 117 voix négatives et 6 abstentions.  La loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse doit encore passer devant le Sénat.

BILD DER WOCHE INTERNATIONAL - Women in support of decriminalizing abortion protest in the rain outside Congress where lawmakers are debating the issue in Buenos Aires, Argentina, Wednesday, Aug. 8, 2018. The Senate is debating a bill Wednesday that would legalize elective abortion in the first 14 weeks of pregnancy in the homeland of Pope Francis, setting up a vote that could reverberate around the region. (KEYSTONE/AP/Natacha Pisarenko)
Des militantes pour les droits des femmes ont manifesté en très grand nombre devant le parlement durant toute la durée des débats
Keystone

Faisant l'objet de débats passionnés depuis plus de 20 heures, le texte de loi sur la légalisation de l'avortement en Argentine a passé la rampe de l'Assemblée nationale.

Le texte autorise l'avortement "jusqu'à la 14e semaine de grossesse" et prévoit une "objection de conscience" pour des professionnels de santé refusant de le pratiquer, mais les oblige à "orienter le patient vers des soins" appropriés.

Il devra encore être soumis au Sénat pour approbation. En 2018, les députés avaient voté la loi autorisant l'IVG avant que le Sénat ne la rejette quelques jours plus tard. Développement à suivre sur blue News.

Retour à la page d'accueil