Grande-Bretagne

Le Brexit perturbe la vaccination contre la grippe

ATS

4.9.2021 - 14:40

Des retards de livraisons attribués à un manque de chauffeurs routiers lié au Brexit affectent la campagne de vaccination contre la grippe au Royaume-Uni, alors que les autorités redoutent une forte circulation de la grippe cet hiver.

ATS

4.9.2021 - 14:40

epa06920741 Lorries arrive in Dover port in Dover, Britain, 31 July 2018. Reports state Dover, but also Calais in France may face serious economic problems due to Brexit. The ports and Eurotunnel are used by some 16,000 trucks and thousands of people every day, and any delay of just few minutes because of checks could cause traffic queues of more than 25 kilometers on both sides of the channel. EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA
Le Royaume-Uni est confronté depuis des semaines à une pénurie inédite de chauffeurs routiers, provoquée par un exode d'Européens, entre le Brexit et la pandémie de coronavirus. (archives)
KEYSTONE

Des rendez-vous de vaccination ont dû être repoussés après que le groupe Seqirus, le plus grand fournisseur de vaccins contre la grippe au Royaume-Uni, a annoncé des retards de livraison allant jusqu'à deux semaines en Angleterre et au Pays de Galles, invoquant «des difficultés imprévues liées aux retards de fret routier».

Le Royaume-Uni est confronté depuis des semaines à une pénurie inédite de chauffeurs routiers, provoquée par un exode d'Européens, entre le Brexit et la pandémie de coronavirus. Ce manque de chauffeurs a déjà provoqué des problèmes d'approvisionnement de supermarchés, de chaînes de restauration rapide ou encore de pubs, tandis que le service public de santé a été affecté par une pénurie de tubes à essai qui a provoqué l'annulation de tests sanguins.

Au plus mauvais moment

«Que cela semble provenir de problèmes similaires concernant la capacité de fret et le transport est extrêmement préoccupant, et nous devons demander au gouvernement ce qu'il fait exactement pour résoudre ce problème de toute urgence», a déclaré Richard Vautrey, de la British Medical Association.

Ces retards de livraison tombent au plus mal, au moment où le gouvernement veut vacciner un nombre record de personnes contre la grippe cet hiver. Plus de 35 millions de personnes sont ciblées par la campagne de vaccination qui doit commencer en septembre, dont les plus de 50 ans et les élèves du primaire et du collège.

Les autorités sanitaires redoutent une forte épidémie de grippe cet hiver, après de faibles niveaux de contamination l'an dernier attribués au confinement.

ATS