Coronavirus

Le Covid affecte l'effort anti-tuberculose

ATS

14.10.2020 - 16:30

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à accélérer les efforts contre la tuberculose dans les différents pays (archives).
Source: KEYSTONE/FABRICE COFFRINI

La pandémie liée au coronavirus affecte la lutte contre la tuberculose et les avancées prévues pour 2020 ne seront pas atteintes. Les ressources ont été réattribuées dans de nombreux pays aux efforts contre le Covid, dit l'OMS dans un rapport publié mercredi à Genève.

Selon les indications sur plus de 200 Etats, les notifications de cas de tuberculose ont largement diminué. La baisse a atteint même jusqu'à 25 à 30% de janvier à juin dans les trois pays les plus affectés, par rapport à la même période l'année dernière.

Cette situation pourrait aboutir à «une augmentation importante» des décès liés à cette pathologie, insiste l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors même que 400'000 ont déjà été observés cette année, a précisé à la presse la cheffe du programme mondial contre la tuberculose de l'OMS, Tereza Kasaeva.

Certains pays ont toutefois décidé de dispositifs pour diminuer l'impact, comme l'extension du contrôle des infections. Des prestations en ligne ont aussi été menées dans 108 d'entre eux, dont 21 avec une incidence élevée de tuberculose.

Des soins à domicile ou préventifs ont aussi été encouragés pour réduire les visites dans les centres de santé. «Les Etats, la société civile et d'autres partenaires se sont unis» pour garantir les prestations à la fois contre la tuberculose et le Covid pour ceux qui en avaient besoin, a affirmé Mme Kasaeva.

Millions de cas mentionnés

Selon elle, les dispositifs qui avaient été lancés avant la pandémie de coronavirus ont montré leur importance pour limiter les effets de celui-ci. Ils ont aussi contribué à identifier les cas. L'OMS suit les coinfections entre la pathologie et le coronavirus.

«Un effet négatif» du Covid a été observé chez ceux qui étaient atteints. Plus largement, les pays qui sont davantage couronnés de succès sont ceux qui ont fait de la lutte contre la tuberculose une composante importante et qui ont augmenté les financements.

L'année dernière, près de 1,5 million de personnes sont décédées de maladies liées à la tuberculose. Sur les 10 millions de nouveaux cas, selon les estimations, environ 3 millions n'ont pas été diagnostiqués ou relayés officiellement auprès des autorités nationales de santé.

Efforts à accélérer

Le nombre de ceux-ci a baissé d'environ 9% ces dernières années et les décès ont reculé de près de 15%. Mais ces chiffres restent insuffisants, par rapport au souhait qui avait été établi pour cette année, vers l'objectif d'éliminer la tuberculose d'ici 2030.

Autre indication, environ 465'000 personnes atteintes d'une tuberculose résistante aux médicaments ont été diagnostiquées l'année dernière. Plus de 30% d'entre eux seulement ont eu accès à des soins. Presque tous les nouveaux cas sont observés dans une trentaine de pays.

Comme le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avant lui lors de ses 10 recommandations sur cette question, le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus appelle à accélérer les efforts aussi bien sur les diagnostics et sur la prévention que sur les soins. Cette année, seule la moitié des 13 millions de dollars identifiés par les dirigeants mondiaux dans leur Déclaration politique sur la tuberculose a été récoltée.

Retour à la page d'accueil

ATS