Coronavirus

Le point sur la pandémie dans le monde

ATS

12.1.2022 - 20:50

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Le virus flambe actuellement particulièrement au Brésil. (image d'illustration)
Le virus flambe actuellement particulièrement au Brésil. (image d'illustration)
KEYSTONE/EPA/HARISH TYAGI

ATS

12.1.2022 - 20:50

Le variant Omicron, qui se propage à un rythme que le monde n'a pas connu depuis le début de la pandémie de Covid-19, «reste un virus dangereux, en particulier pour ceux qui ne sont pas vaccinés», a mis en garde le patron de l'OMS mercredi.

La Russie, le pays le plus endeuillé d'Europe par le Covid-19, ne dispose que de deux semaines avant d'être frappée à son tour par le variant Omicron, a estimé le président Vladimir Poutine, appelant à accélérer le dépistage et la vaccination.

Bolsonaro minimise

Au contraire, le président brésilien Jair Bolsonaro a relativisé mercredi les conséquences de l'augmentation vertigineuse du nombre des cas de Covid-19 avec l'arrivée du variant Omicron qui, selon les experts, pourrait prochainement à nouveau surcharger les hôpitaux. «Omicron n'a tué personne. La personne qui est morte à Goias avait déjà des problèmes très sérieux, notamment aux poumons», a affirmé le chef de l'Etat dans un entretien avec le site internet Gazeta Brasil.

Les Etats-Unis vont quant à eux accroître de 10 millions le nombre mensuel des tests de dépistage du Covid-19 à destination des écoles afin de les garder ouvertes, a annoncé la Maison Blanche, la vague de contaminations menaçant de rendre inéluctable un retour à l'enseignement à distance.

L'Indonésie a elle entamé mercredi une campagne de vaccination contre le Covid-19 avec une troisième dose face à l'arrivée du variant Omicron sur son territoire, dont un peu plus de 40% de la population seulement a reçu deux doses.

Couvre-feu en Tunisie

Face à une reprise fulgurante de l'épidémie de Covid-19 en Tunisie, le gouvernement de ce pays a annoncé qu'il imposait un couvre-feu nocturne pendant au moins deux semaines, Il sera mis en place de 22h00 à 05h00 (suisse) par les autorités régionales en fonction du taux d'infection.

La pandémie a fait au moins 5'503'347 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à partir de sources officielles.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 842'322 morts, suivis par le Brésil (620'238), l'Inde (484'655) et la Russie (318'432).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

ATS