Bürgenstock Le président du Parlement ukrainien demande de la solidarité

nipa, ats

12.6.2024 - 15:08

Les participants à la conférence de paix au Bürgenstock (NW) doivent reconnaître clairement l'agresseur et la victime, a plaidé le président du Parlement ukrainien Rouslan Stefantchouk. Il a expliqué ainsi la non-invitation de la Russie au sommet.

Le président du Parlement ukrainien a justifié l'absence de la Russie à la conférence du Bürgenstock. Il faut reconnaître l'agresseur, a-t-il dit aux médias.
Le président du Parlement ukrainien a justifié l'absence de la Russie à la conférence du Bürgenstock. Il faut reconnaître l'agresseur, a-t-il dit aux médias.
ATS

12.6.2024 - 15:08

La Russie est l'agresseur, l'Ukraine est la victime. Il ne faut pas confondre, a déclaré M. Stefantchouk lors d'une conférence de presse, selon son interprète. Il était interrogé sur l'absence programmée de la Russie lors du sommet du Bürgenstock.

L'Ukraine a essayé à plusieurs reprises dans son histoire de négocier avec la Russie. Cela s'est soldé à chaque fois par des destructions ou la perte de son Etat, y compris depuis 2022, a rappelé M. Stefantchouk.

Les autres Etats doivent le reconnaître. «Nous devons maintenant avoir des négociations de paix sous un autre format.» Et de remercier la Suisse pour son rôle actif. Sa visite intervient à quelques jours de la conférence de paix.

nipa, ats