Londres va fournir des vaccins à l'Australie

Londres va fournir 4 millions de vaccins à l'Australie : «Merci Boris, je te dois une bière»

ATS

3.9.2021 - 08:47

ATS

3.9.2021 - 08:47

Le Royaume-Uni va envoyer quatre millions de doses de vaccins à l'Australie, a annoncé vendredi le Premier ministre australien Scott Morrison. Son pays peine à endiguer une vague de Covid-19.

epa09377134 British Prime Minister Boris Johnson during a meeting with President of Ghana Nana Addo Dankwa Akufo-Addo at the Global Education Summit in London, Britain, 29 July 2021. The UK and Kenya are hosting the Education Summit in London where leaders from world governments have come together to make pledges to support work to help transform education systems in up to 90 countries and territories. EPA/ANDY RAIN
Boris Johnson s'est vu remercié d'un drôle de manière par son homologue M. Morrison.
KEYSTONE

Le chef du gouvernement australien a assuré que les avions livrant ces vaccins Pfizer sont «sur le tarmac» au Royaume-Uni et qu'ils convoieront «quatre millions de doses d'espoir» à partir de samedi puis dans les semaines à venir.

Plus de la moitié des 25 millions d'Australiens sont actuellement confinés, notamment les habitants de Sydney et Melbourne, et le nombre de cas et de morts ne cesse d'augmenter en raison de la propagation du variant Delta, hautement plus contagieux.



L'Australie bénéficie d'un approvisionnement de vaccins régulier grâce à une production locale du produit AstraZeneca, mais un pan de la population a hésité à le recevoir en raison de cas rares mais très médiatisés de caillots sanguins causés par le vaccin.

Un peu plus d'un tiers de la population adulte est entièrement vaccinée, un taux bien inférieur aux autres pays développés.

«Merci Boris, je te dois une bière», a plaisanté M. Morrison à l'adresse de son homologue britannique Boris Johnson.

Selon l'accord, l'Australie enverra à son tour quatre millions de doses vers le Royaume-Uni plus tard.

La Nouvelle-Galles du Sud, Etat le plus peuplé d'Australie, a enregistré douze nouveaux décès vendredi, un bilan quotidien qui, avec plus d'un millier de contaminations chaque jour, pourrait encore augmenter.

ATS