Omicron est désormais largement majoritaire aux Etats-Unis

ATS

21.12.2021 - 07:16

Le variant Omicron est devenu largement majoritaire aux Etats-Unis. Il représentait 73,2% des nouvelles infections au Covid-19 lors de la semaine qui s'est achevée le 18 décembre, selon des données des autorités sanitaires américaines.

ATS

21.12.2021 - 07:16

Un test Covid-19 est administré sur un site de test Covid-19 du district de Columbia, où des centaines de personnes faisaient la queue, à Washington, DC, États-Unis, le 20 décembre 2021.
Un test Covid-19 est effectué sur un site de test Covid-19 du district de Columbia, où des centaines de personnes faisaient la queue, à Washington, DC, États-Unis, le 20 décembre 2021.
KEYSTONE

Omicron, extrêmement transmissible, a rapidement pris le dessus sur le variant Delta. La semaine précédente, il ne représentait que 12,6% des nouvelles infections. Il compte désormais pour jusqu'à 96,3% des nouveaux cas dans trois Etats du nord-ouest des Etats-Unis (Oregon, Washington et Idaho), selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies.

Dans un autre groupe d'Etats du sud-est, comprenant notamment la Floride, l'Alabama et la Géorgie, 95,2% des nouvelles infections sont dues à Omicron, une proportion similaire dans d'autres régions du pays.

D'abord détecté en novembre en Afrique australe, Omicron a provoqué une vague d'inquiétude et le durcissement des restrictions sanitaires à travers le monde.

Les Etats-Unis n'envisagent toutefois pas de «confinement» pour le moment, a déclaré la porte-parole de l'exécutif américain Jen Psaki, à la veille d'un discours très attendu de Joe Biden sur la réponse de son administration face à cette nouvelle vague épidémique.

«Nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver», a prévenu dimanche le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire Anthony Fauci, s'inquiétant du nombre d'Américains toujours non vaccinés.

ATS