Sur la voie de l'UE

Les Albanais votent lors d'élections vitales 

ATS

25.4.2021 - 06:29

ATS

25.4.2021 - 06:29

Les Albanais votent dimanche pour départager le premier ministre sortant et une opposition aussi disparate que déterminée à le faire chuter. Le scrutin est jugé vital pour les rêves européens du petit pays des Balkans.

La campagne électorale a été émaillée d'insultes, d'accusations de corruption et d'incidents violents en Albanie (archives).
ATS

La communauté internationale scrute de prêt ces élections législatives, qui doivent tester le bon fonctionnement d'institutions fragiles, après une campagne émaillée d'insultes, d'accusations de corruption et d'incidents violents.

Depuis la fin du communisme dans le pays pauvre des Balkans au début des années 1990, les résultats des élections sont systématiquement contestés par les perdants et donnent lieu à des allégations de fraude.

Se présentant en capitaine affrontant la tempête, le premier ministre socialiste Edi Rama brigue un troisième mandat. Face à lui se dresse le parti démocratique de centre-droit allié avec une dizaine de partis de tous bords. Le MSI, fondé par le président Ilir Meta, un adversaire farouche du chef de gouvernement dont le parti a souvent joué le rôle de faiseur de rois, reste en embuscade.

Avantage aux socialistes

Bruxelles a dit oui au lancement de négociations d'adhésion avec Tirana, mais sans fixer de date. Tous les partis promettent de mener à leur terme les changements nécessaires, à commencer par la réforme du système judiciaire et la lutte contre la criminalité organisée.

Edi Rama accuse ses adversaires d'avoir pour seul point commun la volonté de le renverser. Il promet de se retirer s'il n'obtient pas la majorité des 140 sièges au Parlement. En face, l'opposition promet de relancer l'économie en soutenant les petites entreprises. Elle accuse le sortant de tous les maux.

Si les rares sondages donnent l'avantage aux socialistes, le scrutin reste incertain et les «derniers jours seront décisifs pour les voix des indécis», relève l'analyste Lutfi Dervishi. Les bureaux de vote sont ouverts de 07h00 à 19h00. Les résultats doivent être publiés dans les deux jours.

ATS