Les Fidji rouvriront en décembre malgré le variant Omicron

ATS

30.11.2021 - 07:58

Les îles Fidji vont poursuivre leur projet de réouverture des frontières aux voyageurs internationaux, malgré la menace du nouveau variant du Covid-19 Omicron, a déclaré mardi le premier ministre. Elles avaient fixé au 1er décembre leur date de réouverture aux vacanciers étrangers.

ATS

30.11.2021 - 07:58

FILE - In this Dec. 3, 2018, file photo, Fiji's Prime Minister Frank Bainimarama addresses representatives of almost 200 nations during a ceremonial opening of the key U.N. climate conference COP24 that is to agree on ways of fighting global warming, in Katowice, Poland. Only four Pacific islands, including Fiji, will be represented by their leaders and most will be forced to send smaller teams in at the forthcoming U.N. climate talks, known as COP26, in Glasgow because of COVID-19 travel restrictions. (AP Photo/Czarek Sokolowski, File)
«Nous sommes toujours en train de sortir de l'horrible pandémie que nous avons subie et nous commençons tout juste à nous remettre de ses ravages économiques», a déclaré le premier ministre Frank Bainimarama. (archives)
KEYSTONE

Le premier ministre Frank Bainimarama a déclaré devant le Parlement que l'apparition récente du variant Omicron ne ferait pas obstacle à ce plan et qu'il accueillerait personnellement le premier vol de Fiji Airways en provenance d'Australie mercredi matin à Nadi, sur l'île principale de Viti Levu.

«Nous sommes toujours en train de sortir de l'horrible pandémie que nous avons subie et nous commençons tout juste à nous remettre de ses ravages économiques», a-t-il ajouté.

Le variant Omicron a secoué les marchés mondiaux et incité certains pays à renforcer les contrôles aux frontières, le Japon et Israël prévoyant d'interdire l'entrée à tous les voyageurs étrangers.

«Partenaires de voyage»

Les Fidji ont renforcé les restrictions sur les arrivées en provenance d'Afrique australe, mais n'ont pas modifié les règles concernant les pays «partenaires de voyage», dont les citoyens peuvent encore s'offrir une escapade tropicale dans ce paradis du Pacifique.

Il s'agit de la France, du Japon, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis, mais aussi de pays où le variant Omicron a été détecté, comme l'Australie, le Canada et la Grande-Bretagne.

M. Bainimarama s'est dit convaincu que le taux de vaccination de 90% des adultes fidjiens permettrait de contenir toute épidémie, à condition que des protocoles sanitaires stricts soient respectés.

Les visiteurs étrangers devront être entièrement vaccinés et subir un test de dépistage du Covid-19 avant leur départ. Une fois aux Fidji, ils resteront dans des zones désignées, où tous leurs contacts seront entièrement vaccinés.

Les Fidji ont réussi à éliminer le Covid-19 pendant 12 mois avant qu'une deuxième vague dévastatrice du variant Delta ne provoque près de 700 décès dans ce pays d'un million d'habitants. Mais la relance du tourisme, qui représente 40% de l'économie fidjienne selon les chiffres du gouvernement, est considérée comme cruciale pour contenir la pauvreté croissante.

ATS