Les partis de la coalition allemande ont mal

12.10.2018 - 04:24, ATS

Angela Merkel a appelé la droite allemande à en finir avec ses querelles internes, afin d'enrayer sa chute dans les intentions de vote pour les deux élections régionales prévues dimanche.
Source: KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN

Le bloc conservateur CDU-CSU de la chancelière allemande Angela Merkel et le Parti social-démocrate, son partenaire de coalition, reculent dans les intentions de vote, montre une enquête d'opinion publiée jeudi. Au sein du gouvernement, les dissensions se renforcent.

Les conservateurs sont mesurés à 26% (-3 points) et le SPD à 15% (-3 points), selon un sondage de DeutschlandTrend pour ARD, soit le niveau mensuel le plus bas jamais mesuré pour une coalition, précise la chaîne de télévision.

Cette enquête d'opinion a été diffusée à trois jours d'élections régionales en Bavière où la CSU devrait perdre sa majorité absolue au parlement régional. Le parti a gouverné la Bavière de façon quasi-ininterrompue depuis l'après-guerre.

Angela Merkel a appelé la droite allemande à en finir avec ses querelles internes, afin d'enrayer sa chute dans les intentions de vote pour les deux élections régionales prévues dimanche.

La CDU et son allié bavarois de la CSU s'efforcent de maintenir un front uni sur la politique migratoire et le sort du service du renseignement intérieur, confronté à un scandale politique.

Selon le sondage, le SPD recule au quatrième rang au niveau national, derrière les Verts, mesurés à 17% (+3 points), et le parti d'extrême droite AfD (Alternative pour l'Allemagne), crédité de 16%.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles