Virus du singe B

L’herpès B du singe a fait sa première victime en Chine

blue News NB

20.7.2021

Alors que le monde continue de lutter contre la pandémie mortelle de Covid-19, les autorités chinoises ont confirmé leur premier décès humain dû au virus de l’herpèse B (alias virus du singe B).

Two long tailed-macaque monkeys play on the steps at the Batu Caves, the sacred place for Hindus in Malaysia, 13 kilometers (8 miles) north of Kuala Lumpur, Malaysia, Wednesday, Aug. 18, 2010. The caves are one of the most popular Hindu shrines outside India, dedicated to Lord Murugan. (AP Photo/Mark Baker)
Les infections au virus B (identifié en 1932) chez l'homme sont rares et généralement causés par les singes macaques. (image d'illustration)
KEYSTONE

blue News NB

20.7.2021

Ce premier cas a été révélé en mars par les Centres chinois de contrôle et de prévention des maladies (CCDC chinois) la semaine dernière. Le patient, qui travaillait dans un institut spécialisé dans l'élevage de primates et la recherche expérimentale à Pékin, est décédé au mois de mai après avoir été soigné, sans succès, dans plusieurs hôpitaux.

Singe macaque

«Les gens sont généralement infectés par le virus B s’ils sont mordus ou griffés par un singe macaque infecté, ou s’ils ont un contact avec les yeux, le nez ou la bouche du singe » a expliqué le CCDC, ajoutant que juste « un cas a été documenté d’une personne infectée transmettant le virus B à une autre personne.»

Symptômes

Les différents symptômes du virus se manifestent qu’un mois après l’infection. La personne infectée peut développer de petites cloques dans la plaie, des nausées, des vomissements, de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et abdominales ainsi que le hoquet.

Infections rares

Selon les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, les infections au virus B (identifié en 1932) chez l'homme sont rares et généralement causés par les singes macaques. Une contamination qui survient principalement lors de morsures ou de griffures.