Allemagne

Nouveau duo à la tête des écologistes allemands

ATS

29.1.2022 - 18:00

Les Verts allemands, membres du gouvernement d'Olaf Scholz, ont choisi samedi comme nouveaux dirigeants une jeune féministe et un germano-iranien expert en politique étrangère. L'ambition déclarée de ce dernier est de décrocher la chancellerie en 2025.

Considérée comme une représentante de l'aile gauche du parti ("les Fundis"), Ricarda Lang, jusqu'ici vice-présidente du mouvement, a fait du féminisme, de la lutte contre la grossophobie et contre l'extrême droite ses thèmes de prédilection.
ATS

ATS

29.1.2022 - 18:00

Ricarda Lang, 28 ans, et le musulman Omid Nouripour, 46 ans, ont été désignés au cours d'un congrès essentiellement tenu en visioconférence.

Ils remplacent le charismatique duo formé depuis quatre ans par Robert Habeck, désormais vice-chancelier en plus d'être ministre de l'Economie et du Climat, et Annalena Baerbock, la cheffe de la Diplomatie.

Contre l'extrême droite

Considérée comme une représentante de l'aile gauche du parti ("les Fundis"), Ricarda Lang, jusqu'ici vice-présidente du mouvement, a fait du féminisme, de la lutte contre la grossophobie et contre l'extrême droite ses thèmes de prédilection.

Omid Nouripour, rattaché au rang modéré du parti dit «realo», est lui surtout connu pour être un spécialiste des questions de politique étrangère.

Chancellerie comme but

Il a promis de faire des Verts «la force dirigeante du centre gauche en Allemagne», aux dépens des sociaux-démocrates, et viser d'ores et déjà la chancellerie en 2025.

«Le rêve de chancellerie n'est pas mort seulement parce que cela n'a pas fonctionné la première fois», a récemment jugé un haut cadre du parti Michael Kellner à Der Spiegel.

Aux élections législatives de septembre, les Verts ont réalisé le meilleur score de leur histoire avec 14,8% des voix, mais le résultat a été jugé décevant car le parti avait un temps caracolé en tête des sondages.

La campagne électorale d'Annalena Baerbock, teintée de bévues telles qu'un CV enjolivé ou une prime non déclarée, avait réduit les espoirs d'accéder à la chancellerie à néant.

ATS