Pelosi veut priver Trump d'accès aux codes nucléaires

ATS

8.1.2021 - 18:52

La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a déclaré vendredi s'être entretenue avec l'armée américaine pour s'assurer que Donald Trump, un «président déséquilibré», ne puisse pas utiliser les codes nucléaires. Elle a menacé d'agir au Congrès s'il ne quittait pas rapidement le pouvoir.

La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a déclaré vendredi s'être entretenue avec l'armée américaine pour s'assurer que Donald Trump, un «président déséquilibré», ne puisse pas utiliser les codes nucléaires.
Keystone

«Ce matin, j'ai parlé avec le chef d'état-major américain Mark Milley pour discuter des précautions disponibles afin d'éviter qu'un président instable ne lance des hostilités militaires ou accède aux codes de lancement et ordonne une frappe nucléaire», a écrit la présidente de la Chambre des représentants dans une lettre à ses collègues parlementaires.

«La situation avec ce président déséquilibré ne pourrait pas être plus dangereuse», a-t-elle poursuivi en promettant que le Congrès agirait si Donald Trump ne quittait pas «de façon imminente et volontairement» la Maison Blanche, sans préciser la nature de cette action. Ce dernier doit céder le pouvoir à Joe Biden le 20 janvier.

Trump n'assistera pas à la cérémonie 

Donald Trump a pour sa part annoncé vendredi, d'un tweet laconique, qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'investiture de son successeur démocrate Joe Biden. «A tous ceux qui ont demandé, je n'assisterai pas à la cérémonie d'investiture le 20 janvier», a-t-il écrit.

Donald Trump deviendra ainsi le premier président à refuser d'assister à la prestation de serment de son successeur depuis Andrew Johnson en 1869. Cette cérémonie très attendue se déroule traditionnellement sur les marches du Congrès, devant les pelouses du National Mall.

Tous les quatre ans, des centaines de milliers de spectateurs se pressent dans la capitale fédérale américaine pour y assister mais l'accès sera cette année limité en raison de la pandémie de Covid-19.

Retour à la page d'accueil

ATS