Allemagne : Bars et salons de coiffure interdits aux personnes non-vaccinées

ATS

11.11.2021 - 07:06

L'Allemagne a enregistré jeudi un nombre record de nouvelles infections au Covid-19 avec 50'196 cas supplémentaires en 24 heures, signe de la violence de la vague épidémique qui frappe le pays, selon l'institut de veille sanitaire Robert Koch.

Un passant passe devant un centre de tests à Berlin (image d'illustration).
ATS

ATS

11.11.2021 - 07:06

C'est la première fois que le seuil de 50'000 nouveaux cas quotidiens est franchi depuis le début de la pandémie alors que l'Allemagne a enchaîné les nombres records d'infections ces derniers jours. Le nombre de décès en 24 heures s'est élevé jeudi à 235.

«La pandémie se propage à nouveau de façon spectaculaire»

La chancelière sortante Angela Merkel avait jugé mercredi «dramatique» la reprise des infections dans le pays, particulièrement notable depuis le mois d'octobre.

«La pandémie se propage à nouveau de façon spectaculaire», avait déploré son porte-parole, appelant les autorités régionales, compétentes en matière sanitaire, à prendre de nouvelles mesures pour endiguer la situation. La pression est également croissante sur les unités de soins hospitaliers.

Cette flambée est notamment attribuée au taux de vaccination relativement faible de la population en Allemagne, un peu plus de 67%. Plusieurs Etats particulièrement touchés, comme la Saxe, la Bavière, et très récemment Berlin, ont introduit de nouvelles restrictions visant les personnes non vaccinées qui sont les premières touchées par ce rebond de la pandémie.

Un test négatif ne permettra plus d'avoir accès 

Ainsi, à compter de lundi, Berlin va interdire aux personnes non vaccinées l'accès notamment aux restaurants sans terrasse, aux bars, aux salles de sport et aux salons de coiffure.

Un test négatif ne permettra plus d'avoir accès à ces lieux publics si les usagers ne sont pas vaccinés ou ne peuvent prouver qu'ils sont guéris de la maladie.

Au total, près de 4,9 millions de personnes ont été contaminées par le Covid-19 en Allemagne depuis le début de la pandémie.

ATS