Un duel Macron/Zemmour au deuxième tour ?

La Rédaction de blue News

6.10.2021

Un sondage exclusif Harris Interactive publié par «Challenges» place Eric Zemmour en deuxième position des intentions de vote des Français, derrière Emmanuel Macron, mais devant Marine Le Pen. 

La Rédaction de blue News

6.10.2021

Le sondage paru ce jour place Macron face à Zemmour au second tour.
KEYSTONE

Alors qu'il n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature à la présidentielle, le polémiste d'extrême droite semble avoir des cartes en mains pour convaincre. Depuis le dernier sondage en date, Eric Zemmour gagne du terrain pour atteindre 17% des intentions de vote.

Il est encore loin derrière le président actuel, Emmanuel Macron, crédité de 24% au premier tour. Mais il relègue en troisième position la cheffe de file du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui n'obtient que 15% des intentions de vote. 

Si les Français votaient aujourd'hui, ce serait donc à un duel Macron/Zemmour qu'il faudrait s'attendre au second tour de l'élection présidentielle. La percée aussi inattendue que fulgurante du journaliste, chroniqueur et écrivain serait due, avant tout, à la chute de Marine Le Pen, analyse le directeur délégué de Harris Interactive Jean-Daniel Lévy: «On assiste à l’effondrement du cœur même de son électorat», souligne ce dernier.

45% au deuxième tour!

Dans le cas de figure évoqué plus haut, le sondage voit en outre Zemmour obtenir 45% des intentions de vote au second tour, récupérant une bonne partie des voix de la droite, alors qu'une proportion de la gauche préférerait s'abstenir plutôt que d'avoir à choisir l'un des deux candidats. 

Il va de soi que les lignes peuvent encore énormément bouger d'ici au premier tour de l'élection présidentielle, qui est prévu le 10 avril 2022. Le deuxième tour est, lui, agendé le 24 avril suivant. 

L'enquête a été réalisée en ligne du 1 er au 4 octobre 2021, «sur un échantillon de 1310 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 1062 personnes inscrites sur les listes électorales», précise «Challenges.»

Un autre sondage (Ifop), paru dans «le Figaro» le 4 octobre, soit deux jours avant celui de «Challenges», semble confirmer la tendance, puisque Zemmour y réalise une «remontada» de 7% à 15%, mais sans toutefois dépasser Marine Le Pen. La fille de Jean-Marie Le Pen n'en est pas moins en chute libre, avec six points de perdus. Dans cet autre sondage, Emmanuel Macron est au même niveau que dans le sondage Harris Interactive, obtenant 24% à 27% des intentions de vote.