Ukraine

Washington va annoncer «ses propres mesures» mardi

ATS

22.2.2022 - 15:37

La Maison Blanche a salué la suspension par l'Allemagne de l'autorisation du gazoduc Nord Stream 2 après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de provinces ukrainiennes pro-russes. Elle a assuré qu'elle annoncerait ses «propres mesures» mardi. Berlin s'est aussi dit disposé à envoyer des troupes en Lituanie.

An American flag flies on top of the White House, Saturday, Feb. 12, 2022, in Washington. With the risk of war looming larger, Russian President Vladimir Putin and U.S. President Joe Biden held a high-stakes telephone call Saturday as a tense world watched and worried that an invasion of Ukraine could begin within days. Biden conducted the call from Camp David. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
Quelques heures après le discours de Vladimir Poutine lundi, Washington avait dévoilé de premières sanctions limitées, visant spécifiquement les territoires séparatistes de Donetsk et Lougansk. (image d'illustration)
KEYSTONE

ATS

22.2.2022 - 15:37

«Le président a clairement indiqué que si la Russie envahissait l'Ukraine, nous agirions avec l'Allemagne pour faire en sorte que Nord Stream 2 ne soit pas mis en fonction. Nous avons été en étroite consultation avec l'Allemagne cette nuit et nous félicitons son annonce. Nous prendrons nos propres mesures aujourd'hui», a indiqué Jen Psaki, la porte-parole de Joe Biden sur Twitter.

Quelques heures après le discours de Vladimir Poutine lundi, Washington avait dévoilé de premières sanctions limitées, visant spécifiquement les territoires séparatistes de Donetsk et Lougansk.

Via un décret, Joe Biden a interdit tout nouvel investissement, échange ou financement par des personnes américaines à destination, en provenance ou à l'intérieur de ces régions prorusses.

Berlin prête à soutenir la Lituanie

L'Allemagne s'est aussi dite"prête» dans ce contexte à déployer plus de soldats en Lituanie, a déclaré mardi la ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht, lors d'une visite dans le pays balte.

«L'Otan a renforcé nos mesures communes de réponse à la crise dans le cadre de la NRF (Force de réponse de l'Otan) et l'Allemagne est elle aussi prête à fournir des forces terrestres, maritimes et aériennes supplémentaires dans le cadre de ce renforcement», a dit Mme Lambrecht à la base militaire lituanienne de Rukla, où stationne un bataillon multinational de l'Otan dirigé par l'Allemagne.

ATS