WEF 2022

Xi Jinping dénonce «ceux qui alimentent la confrontation»

sn, ats

17.1.2022 - 11:56

Le président chinois s'en est pris aux acteurs qui cherchent la confrontation, qu'elle soit politique, économique ou technologique. Lundi lors du WEF en ligne, Xi Jinping a dénoncé ceux qui tentent «d'attribuer des responsabilités aux autres» pour la pandémie.

Le président chinois Xi Jiping veut des règles internationales sur certaines technologies.
ATS

sn, ats

17.1.2022 - 11:56

Le dirigeant a relevé que Pékin avait déjà partagé 2 milliards de doses avec environ 120 pays et des acteurs internationaux. La Chine «va acheminer 1 milliard» de vaccins additionnels en Afrique, dont 600 millions par des dons, et 150 millions vers une partie de l'Asie, a répété M. Xi au début de plusieurs jours de discussions en ligne du Forum économique mondial (WEF).

Sans nommer aucun Etat, le président chinois a ciblé ceux «qui tentent de faire obstacle et d'attribuer des responsabilités aux autres» dans la pandémie. De nombreux pays, dont les Etats-Unis, ont accusé la Chine de cacher des indications sur les premiers cas de coronavirus. Accusée d'abord d'être conciliante, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a aussi demandé aux autorités du pays de partager davantage de données.

Il faut davantage de collaboration sanitaire internationale, a affirmé M. Xi, souhaitant une meilleure «solidarité». De même, il met en garde à nouveau contre une approche de Guerre froide et de confrontation. Les déclarations «qui alimentent la haine» se multiplient, a-t-il ajouté sans nommer les Etats-Unis. Et de cibler une «politisation» des questions technologiques.

M. Xi appelle à une réponse face à l'inflation grandissante et à l'augmentation des prix énergétiques. Il demande des règles internationales sur l'intelligence artificielle (IA) et l'économie numérisée, de même qu'un environnement «ouvert» et «non discriminatoire».

Comme l'année dernière, la réunion annuelle du WEF à Davos (GR) a dû être reportée en raison de la situation liée au nouveau variant Omicron. Elle est désormais prévue dans quelques mois.

sn, ats