Ukraine

Zelensky doit s'exprimer par visioconférence au sommet de l'Otan

ATS

22.3.2022 - 23:20

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky doit s'adresser par visioconférence aux dirigeants des pays de l'Otan qui se réunissent jeudi à Bruxelles pour un sommet extraordinaire consacré à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a-t-on appris mardi auprès de l'Alliance atlantique.

epa09841678 A handout photo made available by the Ukrainian Presidential Press Service shows Ukrainian President Volodymyr Zelensky during a broadcast speech in Kyiv (Kiev), Ukraine, late 21 March 2022 (issued 22 March 2022), addressing the residents of Ukrainian cities on 'Drive the occupiers out, drive these slaves out'. EPA/UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE HANDOUT -- MANDATORY CREDIT: UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE -- HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES
Image d'illustration 
KEYSTONE/EPA

ATS

22.3.2022 - 23:20

«Le président Zelensky est invité à s'adresser au sommet de l'Otan par liaison vidéo. Ce sera l'occasion pour les dirigeants des pays alliés de (l')entendre directement parler de la situation catastrophique dans laquelle se trouve le peuple ukrainien en raison de l'agression de la Russie», a indiqué un responsable de l'Otan dans un communiqué.

Le porte-parole du président ukrainien, Serguiï Nikiforov, cité par l'agence Interfax-Ukraine, avait indiqué que M. Zelensky prendrait une «part active» au sommet, par une allocution «au minimum», et «au maximum» par «une participation entière, naturellement sous un format vidéo».

Le dirigeant ukrainien demandera de l'aide pour mettre fin à l'invasion russe, selon son porte-parole. «Cela peut être fait de plusieurs manières. Interdire l'espace aérien, fournir à l'Ukraine des moyens puissants de défense aérienne et d'aviation», a-t-il précisé. En revanche «il ne sera pas discuté de nouvelles formules de sécurité» pour l'Ukraine.

Adhésion exclue

Volodymyr Zelensky avait déclaré le 15 mars qu'il fallait «reconnaître» que l'Ukraine ne pourra pas adhérer à l'Otan, alors que cette question est l'un des motifs avancés par la Russie pour justifier son invasion du pays.

«Les Alliés aident l'Ukraine à faire respecter son droit fondamental à se défendre en lui fournissant une quantité importante d'équipements militaires essentiels», a rappelé le responsable de l'Otan. Kiev bénéficie également de renseignements sur les mouvements des troupes adverses.

«Lors du sommet, les Alliés et l'Ukraine examineront ce que les Alliés peuvent faire pour renforcer (leur) soutien à l'Ukraine», a-t-il ajouté.

Ce sommet extraordinaire de l'Otan a été convoqué par le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg pour jeudi, jour où se tiennent également à Bruxelles un sommet du G7 et un sommet de l'Union européenne.

Le président américain Joe Biden, qui va participer à ces trois sommets, a annoncé que les Occidentaux allaient annoncer «de nouvelles sanctions contre la Russie et renforcer» celles qui existent déjà.

ATS