Introduction du partage de postes de travail

vf, ats

18.12.2020 - 13:47

Le télétravail a réussi sa percée grâce à la pandémie. Ainsi, dans son «Moniteur de l'immobilier suisse» pour le troisième trimestre, le numéro deux bancaire helvétique table à plus long terme sur une diminution sensible de la demande en surfaces de bureaux, de l'ordre de 15% (archives).
Le télétravail a réussi sa percée grâce à la pandémie. Ainsi, dans son «Moniteur de l'immobilier suisse» pour le troisième trimestre, le numéro deux bancaire helvétique table à plus long terme sur une diminution sensible de la demande en surfaces de bureaux, de l'ordre de 15% (archives).
KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'administration fédérale va introduire le partage des postes de travail. Le Conseil fédéral a adopté vendredi le concept qui vise des formes de travail flexibles.

Les espaces seront réaménagés de façon à rendre possibles différentes situations de travail (séances, conférences, échanges, travail au calme). Les exigences liées à l’organisation du travail individuel et du travail en équipe pourront ainsi mieux être prises en compte. La réduction du nombre de postes de travail individuels permettra d'optimiser les surfaces de bureau.

L'élaboration du «desk sharing» fait suite à l'évolution du monde du travail, en particulier dans la perspective de sa numérisation. Depuis 2017, la Confédération est ainsi membre de l'initiative «Work Smart», qui a pour double objectif de créer un environnement de travail moderne à l'ère de la numérisation et d'accroître l'attrait de l'employeur. L'expérience acquise durant la crise du coronavirus a aussi été prise en compte.

Le réaménagement des postes de travail entraînera des changements majeurs pour tous les intéressés. Le Conseil fédéral a donc chargé le Département fédéral des finances (DFF) d'élaborer un plan global de réorganisation qui garantira également la participation des collaboratrices et des collaborateurs.

Retour à la page d'accueil

vf, ats